Parti en première ligne, le jeune Belge a immédiatement pris le meilleur sur le poleman, l'Anglais Jolyon Palmer, et il emmenait la meute au 2e passage quand la safety-car est intervenue en raison de la sortie d'Acxil Jefferies. Négociant parfaitement le restart après la neutralisation, Vandoorne a effectué son pit-stop obligatoire dès le 9e tour. Les mécanos d'ART Grand Prix se sont mis au diapason de leur pilote et celui-ci a conservé le leadership "virtuel", même si plusieurs concurrents ayant opté pour une stratégie décalée le précédaient au classement. Il a fallu en fait attendre l'avant-dernier tour - quand Simon Trummer est enfin repassé par le stand - pour que Stoffel Vandoorne reprenne effectivement la 1ère place. Mais la victoire de notre compatriote n'avait jamais été mise en doute tant il a clairement dominé son sujet et affiché une belle maîtrise dès ses débuts en GP2 Series. "Grâce à l'intervention de la safety-car, j'ai pu conserver mes pneus tendres un peu plus longtemps mais j'ai quand même choisi de m'arrêter assez tôt", a déclaré Vandoorne. "Ensuite, je me suis efforcé de maintenir l'écart avec mes poursuivants pour remporter cette épreuve où la stratégie jouait un rôle majeur". Vandoorne devance le Colombien Julian Leal et l'Anglais Jolyon Palmer. On pointe ensuite le Monégasque Stéphane Coletti et le Français Arthur Pic. La seconde manche aura lieu dimanche à 13h10 (heure belge) sur 23 tours. (Belga)

Parti en première ligne, le jeune Belge a immédiatement pris le meilleur sur le poleman, l'Anglais Jolyon Palmer, et il emmenait la meute au 2e passage quand la safety-car est intervenue en raison de la sortie d'Acxil Jefferies. Négociant parfaitement le restart après la neutralisation, Vandoorne a effectué son pit-stop obligatoire dès le 9e tour. Les mécanos d'ART Grand Prix se sont mis au diapason de leur pilote et celui-ci a conservé le leadership "virtuel", même si plusieurs concurrents ayant opté pour une stratégie décalée le précédaient au classement. Il a fallu en fait attendre l'avant-dernier tour - quand Simon Trummer est enfin repassé par le stand - pour que Stoffel Vandoorne reprenne effectivement la 1ère place. Mais la victoire de notre compatriote n'avait jamais été mise en doute tant il a clairement dominé son sujet et affiché une belle maîtrise dès ses débuts en GP2 Series. "Grâce à l'intervention de la safety-car, j'ai pu conserver mes pneus tendres un peu plus longtemps mais j'ai quand même choisi de m'arrêter assez tôt", a déclaré Vandoorne. "Ensuite, je me suis efforcé de maintenir l'écart avec mes poursuivants pour remporter cette épreuve où la stratégie jouait un rôle majeur". Vandoorne devance le Colombien Julian Leal et l'Anglais Jolyon Palmer. On pointe ensuite le Monégasque Stéphane Coletti et le Français Arthur Pic. La seconde manche aura lieu dimanche à 13h10 (heure belge) sur 23 tours. (Belga)