Au terme d'une séance de qualifications à suspense disputée intégralement sur piste mouillée, le champion du monde 2008 a devancé de justesse Vettel, de 55 millièmes de seconde, pour signer sa 33e pole position et la 101e d'un moteur Mercedes en Formule 1. Hamilton était déjà parti de la pole position en Australie, il y a 15 jours, mais avait abandonné prématurément en raison d'un problème de moteur, comme Vettel. Le quadruple champion du monde en titre, en net regain de forme, a bien négocié cette séance de qualifications compliquée. Il a déjà gagné trois fois à Sepang. La deuxième ligne sera occupée par l'autre pilote de l'écurie Mercedes-AMG, l'Allemand Nico Rosberg, vainqueur à Melbourne en ouverture de la saison, et par l'Espagnol Fernando Alonso dont la Ferrari a été réparée en un temps record par ses mécaniciens, à la suite d'un choc avec la Toro Rosso du débutant russe Daniil Kvyat au début de la Q2, la deuxième partie des qualifications. (Belga)

Au terme d'une séance de qualifications à suspense disputée intégralement sur piste mouillée, le champion du monde 2008 a devancé de justesse Vettel, de 55 millièmes de seconde, pour signer sa 33e pole position et la 101e d'un moteur Mercedes en Formule 1. Hamilton était déjà parti de la pole position en Australie, il y a 15 jours, mais avait abandonné prématurément en raison d'un problème de moteur, comme Vettel. Le quadruple champion du monde en titre, en net regain de forme, a bien négocié cette séance de qualifications compliquée. Il a déjà gagné trois fois à Sepang. La deuxième ligne sera occupée par l'autre pilote de l'écurie Mercedes-AMG, l'Allemand Nico Rosberg, vainqueur à Melbourne en ouverture de la saison, et par l'Espagnol Fernando Alonso dont la Ferrari a été réparée en un temps record par ses mécaniciens, à la suite d'un choc avec la Toro Rosso du débutant russe Daniil Kvyat au début de la Q2, la deuxième partie des qualifications. (Belga)