Au terme d'un sprint massif qu'il a dominé sans discussion, Kittel a devancé l'Américain Tyler Farrar (Garmin), vainqueur en 2010, le Néerlandais Danny Van Poppel (Trek), l'Italien Alessandro Petacchi (Omega Pharma-Quick Step) et l'Irlandais Sam Bennett (NetApp) dans cette ultime grande répétition, réservée traditionnellement aux sprinters, avant Paris-Roubaix, dimanche. Le premier Belge Tom Van Asbroeck (Topsport Vlaanderen-Baloise) s'est classé 12e. Kittel, déjà lauréat en 2012 et 2013, signe un triplé, le premier consécutif. Seuls avant lui, deux coureurs avaient gagné ce GP de l'Escaut à trois reprises: Piet Oellibrandt (1960, 1962, 1963) et le Britannique Mark Cavendish (2007, 2008 et 2011). L'échappée du jour, partie dès le km 7, et animée par six coureurs (Fedi, Gruzdev, Bazzana, Rowe, Ghyselinck et Balykin), n'a été reprise qu'à 2.600 m de la banderole d'arrivée permettant aux lévriers du peloton de s'adonner à leur exercice favori au terme d'une course où aucune chute ne s'est produite. (Belga)

Au terme d'un sprint massif qu'il a dominé sans discussion, Kittel a devancé l'Américain Tyler Farrar (Garmin), vainqueur en 2010, le Néerlandais Danny Van Poppel (Trek), l'Italien Alessandro Petacchi (Omega Pharma-Quick Step) et l'Irlandais Sam Bennett (NetApp) dans cette ultime grande répétition, réservée traditionnellement aux sprinters, avant Paris-Roubaix, dimanche. Le premier Belge Tom Van Asbroeck (Topsport Vlaanderen-Baloise) s'est classé 12e. Kittel, déjà lauréat en 2012 et 2013, signe un triplé, le premier consécutif. Seuls avant lui, deux coureurs avaient gagné ce GP de l'Escaut à trois reprises: Piet Oellibrandt (1960, 1962, 1963) et le Britannique Mark Cavendish (2007, 2008 et 2011). L'échappée du jour, partie dès le km 7, et animée par six coureurs (Fedi, Gruzdev, Bazzana, Rowe, Ghyselinck et Balykin), n'a été reprise qu'à 2.600 m de la banderole d'arrivée permettant aux lévriers du peloton de s'adonner à leur exercice favori au terme d'une course où aucune chute ne s'est produite. (Belga)