En toute fin de séance, Hamilton a réussi un dernier tour canon en 1 min 19 sec 388/1000, soit 38 millièmes de mieux que Vettel, pour signer sa 30-ème pole position en F1, la troisième consécutive après celles des GP de Grande-Bretagne et d'Allemagne. Il s'était également montré le plus rapide aux qualifications en Chine. Le Français Romain Grosjean (Lotus) a signé le troisième temps et partira donc en deuxième ligne, à côté de l'Allemand Nico Rosberg dans l'autre Mercedes. La 3-ème ligne sera occupée par l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus). Auteur de la pôle l'année dernière, Lewis Hamilton avait ensuite enlevé le GP de Hongrie. Vettel mène le championnat avec 157 points devant Alonso (123), Räikkönen (116) et Hamilton (99). "Le Hungaroring est un circuit très exigeant, surtout avec cette température. J'ai été vraiment très surpris, car je pensais que Sebastian l'aurait, vu qu'il avait dominé les séances précédentes", a réagi Hamilton, à chaud. "Il ne manquait pas grand chose, et Lewis a fait un travail exceptionnel aujourd'hui, il faut respecter sa performance", a rétorqué Vettel, qui n'a jamais gagné en Hongrie. "Je suis quand même en bonne position pour demain, et nous avons une bonne voiture..." (Belga)

En toute fin de séance, Hamilton a réussi un dernier tour canon en 1 min 19 sec 388/1000, soit 38 millièmes de mieux que Vettel, pour signer sa 30-ème pole position en F1, la troisième consécutive après celles des GP de Grande-Bretagne et d'Allemagne. Il s'était également montré le plus rapide aux qualifications en Chine. Le Français Romain Grosjean (Lotus) a signé le troisième temps et partira donc en deuxième ligne, à côté de l'Allemand Nico Rosberg dans l'autre Mercedes. La 3-ème ligne sera occupée par l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus). Auteur de la pôle l'année dernière, Lewis Hamilton avait ensuite enlevé le GP de Hongrie. Vettel mène le championnat avec 157 points devant Alonso (123), Räikkönen (116) et Hamilton (99). "Le Hungaroring est un circuit très exigeant, surtout avec cette température. J'ai été vraiment très surpris, car je pensais que Sebastian l'aurait, vu qu'il avait dominé les séances précédentes", a réagi Hamilton, à chaud. "Il ne manquait pas grand chose, et Lewis a fait un travail exceptionnel aujourd'hui, il faut respecter sa performance", a rétorqué Vettel, qui n'a jamais gagné en Hongrie. "Je suis quand même en bonne position pour demain, et nous avons une bonne voiture..." (Belga)