"Je suis restée éveillée jusqu'à environ 2 heures du matin, et j'étais bien sûr hors du lit trop tôt. C'est surtout lors de mes deux premiers combats, contre la championne du Belarus Darya Skrypnik (WR 85) et la Brésilienne Raquel Silva (WR 34), que je me sentais encore endormie. Avoir pu gagner dans ces conditions prouve que j'ai encore un rôle à jouer au niveau international. En finale contre Gili Cohen, j'étais à nouveau bien réveillée et ce combat n'a duré qu'une demi-minute." (Belga)

"Je suis restée éveillée jusqu'à environ 2 heures du matin, et j'étais bien sûr hors du lit trop tôt. C'est surtout lors de mes deux premiers combats, contre la championne du Belarus Darya Skrypnik (WR 85) et la Brésilienne Raquel Silva (WR 34), que je me sentais encore endormie. Avoir pu gagner dans ces conditions prouve que j'ai encore un rôle à jouer au niveau international. En finale contre Gili Cohen, j'étais à nouveau bien réveillée et ce combat n'a duré qu'une demi-minute." (Belga)