Pieter Weening s'est imposé avec quelques secondes d'avance sur ses poursuivants dans un Giro sous le choc toujours du décès de Wouter Weylandt lundi.

Le Colombien Fabio Duarte a pris la 2e place en tête d'un petit peloton à 8 secondes. L'Espagnol José Serpa Perez est 3e. Son compatriote Alberto Contador est 7e.

Au classement général, Weening possède 2 secondes d'avance sur l'Italien Marco Pinotti et le Bélarusse Kanstantsin Sivtsov.

Un autre Néerlandais de l'équipe Rabobank, le jeune Tom-Jelte Slagter, qui effectuait ses débuts dans un grand Tour, a chuté lourdement à un peu moins de 15 km de l'arrivée et a été contraint à l'abandon. La gravité de des blessures du coureur, emmené à l'hôpitla, mais conscient et sachant s'exprimer, n'était pas encore connue.

Jeroen Blijlevens avait été le dernier Néerlandais vainqueur d'une étape du Giro, c'était en 1999, l'année où il avait remporté deux étapes au Tour d'Italie.

Avec Belga

Pieter Weening s'est imposé avec quelques secondes d'avance sur ses poursuivants dans un Giro sous le choc toujours du décès de Wouter Weylandt lundi. Le Colombien Fabio Duarte a pris la 2e place en tête d'un petit peloton à 8 secondes. L'Espagnol José Serpa Perez est 3e. Son compatriote Alberto Contador est 7e. Au classement général, Weening possède 2 secondes d'avance sur l'Italien Marco Pinotti et le Bélarusse Kanstantsin Sivtsov. Un autre Néerlandais de l'équipe Rabobank, le jeune Tom-Jelte Slagter, qui effectuait ses débuts dans un grand Tour, a chuté lourdement à un peu moins de 15 km de l'arrivée et a été contraint à l'abandon. La gravité de des blessures du coureur, emmené à l'hôpitla, mais conscient et sachant s'exprimer, n'était pas encore connue. Jeroen Blijlevens avait été le dernier Néerlandais vainqueur d'une étape du Giro, c'était en 1999, l'année où il avait remporté deux étapes au Tour d'Italie. Avec Belga