Belkov, 28 ans, est parti après une vingtaine de kilomètres avec onze coureurs: Stefano Pirazzi, Giovanni Visconti, Juan Manuel Garate, Fabio Felline, Robinson Chalapud, Jarlinson Pantano, Ricardo Mestre, Michel Golas, Tobias Ludvigsson, Alessandro Proni et Evgeni Petrov.

Le Russe s'est retrouvé seul après avoir rejoint et lâché les deux attaquants Pirazzi (Bardiani Valvole) et Chalapud (Colombia) partis batailler les points de la montagne dans les deux premières difficultés du jour. Seul à 50 km de l'arrivée, face une pluie battante et du brouillard par moment, le coureur de la Katusha a tenu bon.

Le Colombien Carlos Alberto Betancur (AG2R) a fini 2e à 44 secondes devant son compatriote Jarlinson Pantano (Colombia), 3e à 46 secondes. Le peloton des favoris est arrivé à 1:03.

Vainqueur du Giro en 2012, le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin) a encore perdu du temps sur les favoris. L'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a conservé sa tunique rose de leader du général. Il possède 29 secondes d'avance sur l'Australien Cadel Evans (BMC) et 1:15 sur le Néerlandais Robert Gesink (Blanco).

Ce lundi, les coureurs bénéficieront de leur première journée de repos. Mardi, la 10e étape au profil montagneux de 67 km sera courue entre Cordenons et le sommet de l'Altopiano del Montasio, au terme d'un col de 1e catégorie de 10 km.