L'étape a été marquée par une échappée initiée dès le 3e km par le Néerlandais Maarten Tjallingii (Belkin), le Colombien Jeffry Romero (Colombia), l'Italien Andrea Fedi (Neri Sottoli) et notre compatriote Sander Armée (Lotto-Belisol). Si les trois derniers nommés ont été repris par le peloton à 5 km du terme, Tjallingii a encore résisté un kilomètre de plus, s'inclinant ensuite devant les équipiers des routiers-sprinters. Au classement général, Matthews dépossède son équipier canadien Svein Tuft de son maillot rose de leader de ce Giro. Il devance désormais de 3 secondes ses équipiers l'Australien Luke Durdridge, 2e, l'Italien Ivan Santaromita, 3e, et Tuft, 4e. Pieter Serry (OPQS), 1er Belge, est 9e à 8 secondes. . (Belga)

L'étape a été marquée par une échappée initiée dès le 3e km par le Néerlandais Maarten Tjallingii (Belkin), le Colombien Jeffry Romero (Colombia), l'Italien Andrea Fedi (Neri Sottoli) et notre compatriote Sander Armée (Lotto-Belisol). Si les trois derniers nommés ont été repris par le peloton à 5 km du terme, Tjallingii a encore résisté un kilomètre de plus, s'inclinant ensuite devant les équipiers des routiers-sprinters. Au classement général, Matthews dépossède son équipier canadien Svein Tuft de son maillot rose de leader de ce Giro. Il devance désormais de 3 secondes ses équipiers l'Australien Luke Durdridge, 2e, l'Italien Ivan Santaromita, 3e, et Tuft, 4e. Pieter Serry (OPQS), 1er Belge, est 9e à 8 secondes. . (Belga)