L'autre belge présente, Lotto Belisol a terminé 20e sur 22 à 1:48. Grâce à la victoire de son équipe, le Canadien Svein Tuft, qui fêtait son 37e anniversaire, a revêtu le premier maillot rose de leader de ce Giro. Il devance, dans le même temps ses équipiers l'Australien Luke Durdridge, 2e, et le Néerlandais Pieter Weening, 3e. Pieter Serry (OPQS), 1er Belge, est 7e à 5 secondes. L'étape a été marquée par une chute spectaculaire au sein de l'équipe américaine Garmin. Un coureur a glissé sur une plaque d'égout et entraîné dans sa chute trois équipiers qui étaient à ce moment-là dans sa roue. Parmi les victimes, l'Irlandais Daniel Martin. Le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2013 avait déjà chuté dans le dernier virage de la récente édition de la Doyenne alors qu'il luttait pour la victoire. Samedi, la 2ème étape courue en ligne reliera de nouveau Belfast à Belfast, à travers l'Irlande du Nord et 219 km, sur un tracé sans difficulté et donc favorable aux sprinters. (Belga)

L'autre belge présente, Lotto Belisol a terminé 20e sur 22 à 1:48. Grâce à la victoire de son équipe, le Canadien Svein Tuft, qui fêtait son 37e anniversaire, a revêtu le premier maillot rose de leader de ce Giro. Il devance, dans le même temps ses équipiers l'Australien Luke Durdridge, 2e, et le Néerlandais Pieter Weening, 3e. Pieter Serry (OPQS), 1er Belge, est 7e à 5 secondes. L'étape a été marquée par une chute spectaculaire au sein de l'équipe américaine Garmin. Un coureur a glissé sur une plaque d'égout et entraîné dans sa chute trois équipiers qui étaient à ce moment-là dans sa roue. Parmi les victimes, l'Irlandais Daniel Martin. Le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2013 avait déjà chuté dans le dernier virage de la récente édition de la Doyenne alors qu'il luttait pour la victoire. Samedi, la 2ème étape courue en ligne reliera de nouveau Belfast à Belfast, à travers l'Irlande du Nord et 219 km, sur un tracé sans difficulté et donc favorable aux sprinters. (Belga)