Il ya quelques semaines, on s'étonnait des propos complaisants tenus par Eric Gerets, nouveau sélectionneur du Maroc. En substance, ils disaient ceci: "J'ai choisi le Maroc car avec les Diables, je n'ai aucune chance de remporter la Coupe du Monde."

Le Lion de Reckem, invité d'un talk-show, a tenu à mettre les choses au point. "Je n'ai pas dit que la Belgique n'avait aucune chance de gagner la coupe du monde, ni que le Maroc était supérieur à la sélection belge. Je suis Belge avant toute chose et je n'ai donc nullement l'intention d'être l'ennemi de mon propre pays. J'espère simplement que le jour viendra où les deux équipes nationales s'affronteront en coupe du monde !"

Concernant les cas Nacer Chadli et Mehdi Carcela: "Chadli a été convaincant face à l'Irlande du Nord. Il peut représenter un plus pour les Lions de l'Atlas s'il opte pour le Maroc. Je devrais le rencontrer prochainement en Belgique. Il en va de même pour Carcela. Mais je ne peux pas avoir "5 Carcela" ou "4 Chamakh". Ça deviendrait ingérable...."

Thomas Bricmont

Il ya quelques semaines, on s'étonnait des propos complaisants tenus par Eric Gerets, nouveau sélectionneur du Maroc. En substance, ils disaient ceci: "J'ai choisi le Maroc car avec les Diables, je n'ai aucune chance de remporter la Coupe du Monde." Le Lion de Reckem, invité d'un talk-show, a tenu à mettre les choses au point. "Je n'ai pas dit que la Belgique n'avait aucune chance de gagner la coupe du monde, ni que le Maroc était supérieur à la sélection belge. Je suis Belge avant toute chose et je n'ai donc nullement l'intention d'être l'ennemi de mon propre pays. J'espère simplement que le jour viendra où les deux équipes nationales s'affronteront en coupe du monde !" Concernant les cas Nacer Chadli et Mehdi Carcela: "Chadli a été convaincant face à l'Irlande du Nord. Il peut représenter un plus pour les Lions de l'Atlas s'il opte pour le Maroc. Je devrais le rencontrer prochainement en Belgique. Il en va de même pour Carcela. Mais je ne peux pas avoir "5 Carcela" ou "4 Chamakh". Ça deviendrait ingérable...." Thomas Bricmont