La Coupe du Monde 2014 est l'objectif du sélectionneur national, Georges Leekens. "Notre grand objectif à terme est ce Mondial au Brésil. Nous travaillons tous dans la même direction."

Cette annonce peut paraitre surprenante puisque la Belgique à toujours une chance, mince certes, mais une chance quand même de se qualifier pour l'Euro 2012 en Ukraine et en Pologne. Mais Long Couteau rassure, "Ce n'est pas pour autant que nous allons renoncer dans ce challenge de la qualification pour l'Euro 2012. Dans l'immédiat, notre but est de gagner chaque match et de continuer notre élan positif."

Avec une équipe nationale qui montre depuis quelques temps de la confiance et de la sérénité, les matchs à venir seront pour le moins capitaux. La Belgique doit aller gagner en Autriche et faire un résultat positif à domicile contre l'Azerbaïdjan. Il faudra aussi ennuyer la Turquie et tenter quelque chose contre l'Allemagne même si celle-ci semble intouchable.

Le sélectionneur garde cependant le pied sur terre, "C'est sûr, nous allons encore perdre des matchs - espérons uniquement en amical - mais mes joueurs deviennent de plus en plus matures."

Mais avant ces matchs importants et la Coupe du Monde 2014 au Brésil, les Diables joueront contre la Finlande à Gand. Georges Leekens espère un large soutien du public. Vu le nombre de places restantes, le voeu du grand Georges sera sans doute exhaussé.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La Coupe du Monde 2014 est l'objectif du sélectionneur national, Georges Leekens. "Notre grand objectif à terme est ce Mondial au Brésil. Nous travaillons tous dans la même direction." Cette annonce peut paraitre surprenante puisque la Belgique à toujours une chance, mince certes, mais une chance quand même de se qualifier pour l'Euro 2012 en Ukraine et en Pologne. Mais Long Couteau rassure, "Ce n'est pas pour autant que nous allons renoncer dans ce challenge de la qualification pour l'Euro 2012. Dans l'immédiat, notre but est de gagner chaque match et de continuer notre élan positif." Avec une équipe nationale qui montre depuis quelques temps de la confiance et de la sérénité, les matchs à venir seront pour le moins capitaux. La Belgique doit aller gagner en Autriche et faire un résultat positif à domicile contre l'Azerbaïdjan. Il faudra aussi ennuyer la Turquie et tenter quelque chose contre l'Allemagne même si celle-ci semble intouchable. Le sélectionneur garde cependant le pied sur terre, "C'est sûr, nous allons encore perdre des matchs - espérons uniquement en amical - mais mes joueurs deviennent de plus en plus matures." Mais avant ces matchs importants et la Coupe du Monde 2014 au Brésil, les Diables joueront contre la Finlande à Gand. Georges Leekens espère un large soutien du public. Vu le nombre de places restantes, le voeu du grand Georges sera sans doute exhaussé.Sportfootmagazine.be, avec Belga