Le Racing Genk, champion de Belgique en titre, a partagé l'enjeu 0-0 mardi face aux Espagnols de Valence dans le groupe E, lors de la première journée de Ligue des champions.

Mario Been, le nouveau coach de Genk, était très content du point acquis contre les troisièmes de la Liga la saison passée. "Je suis très heureux, nous pouvons être très fiers de notre prestation", a commenté Been, qui a pris son équipe en mains il y a à peine deux semaines. "Nous avons énormément travaillé et grâce à une très grande prestation collective nous arrachons un point à une équipe du top." "En début de match nous avons connu quelques problèmes sur le flanc gauche, mais nous avons mis les choses au point à la mi-temps et tout a été mieux. J'ai vu un match très ouvert, où les deux équipes ont reçu leurs chances. Je suis en tous cas très content avec ce beau point. J'ai vu un très bon Genk, qui a osé jouer au football et s'est vraiment bien battu", a conclu l'entraîneur néerlandais.

Le fil de la rencontre
Deux minutes après le coup d'envoi, Rami héritait de la première possibilité du match, mais la tête de l'ancien joueur de Lille passait au-dessus de la cage de Köteles. Piatti tentait sa chance, mais Köteles détournait le ballon qui filait de toute façon à côté (36e). A la 39e minute, Pudil reprenait le cuir de volée, loin à côté. Simaeys héritait ensuite d'une occasion cinq étoiles. Il s'élevait au-dessus de tout le monde mais sa tête atterrissait dans les bras de Diego Alves (40e).

Valence héritait encore de trois grosses occasions de marquer en seconde période. D'abord sur une reprise en un temps de Parejo, brillamment détournée par Köteles (59e). Ce même Parejo envoyait ensuite un coup-franc de peu à côté (63e). A la 72e minute, Rami y allait d'une reprise acrobatique qui s'écrasait sur la barre transversale du but limbourgeois.

Genk aurait pu remporter le match et les trois points à la 84e minute, mais le portier de Valence Diego Alves écartait la tentative de près de Simaeys.

Au classement du groupe E, Chelsea prend la tête grâce à son succès 2-0 face au Bayer Leverkusen. Suivent Genk et Valence avec un point. Leverkusen ferme la marche avec zéro point.

Genk jouera sa seconde rencontre le 28 septembre sur la pelouse des Allemands du Bayer Leverkusen.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le Racing Genk, champion de Belgique en titre, a partagé l'enjeu 0-0 mardi face aux Espagnols de Valence dans le groupe E, lors de la première journée de Ligue des champions. Mario Been, le nouveau coach de Genk, était très content du point acquis contre les troisièmes de la Liga la saison passée. "Je suis très heureux, nous pouvons être très fiers de notre prestation", a commenté Been, qui a pris son équipe en mains il y a à peine deux semaines. "Nous avons énormément travaillé et grâce à une très grande prestation collective nous arrachons un point à une équipe du top." "En début de match nous avons connu quelques problèmes sur le flanc gauche, mais nous avons mis les choses au point à la mi-temps et tout a été mieux. J'ai vu un match très ouvert, où les deux équipes ont reçu leurs chances. Je suis en tous cas très content avec ce beau point. J'ai vu un très bon Genk, qui a osé jouer au football et s'est vraiment bien battu", a conclu l'entraîneur néerlandais. Le fil de la rencontre Deux minutes après le coup d'envoi, Rami héritait de la première possibilité du match, mais la tête de l'ancien joueur de Lille passait au-dessus de la cage de Köteles. Piatti tentait sa chance, mais Köteles détournait le ballon qui filait de toute façon à côté (36e). A la 39e minute, Pudil reprenait le cuir de volée, loin à côté. Simaeys héritait ensuite d'une occasion cinq étoiles. Il s'élevait au-dessus de tout le monde mais sa tête atterrissait dans les bras de Diego Alves (40e). Valence héritait encore de trois grosses occasions de marquer en seconde période. D'abord sur une reprise en un temps de Parejo, brillamment détournée par Köteles (59e). Ce même Parejo envoyait ensuite un coup-franc de peu à côté (63e). A la 72e minute, Rami y allait d'une reprise acrobatique qui s'écrasait sur la barre transversale du but limbourgeois. Genk aurait pu remporter le match et les trois points à la 84e minute, mais le portier de Valence Diego Alves écartait la tentative de près de Simaeys. Au classement du groupe E, Chelsea prend la tête grâce à son succès 2-0 face au Bayer Leverkusen. Suivent Genk et Valence avec un point. Leverkusen ferme la marche avec zéro point. Genk jouera sa seconde rencontre le 28 septembre sur la pelouse des Allemands du Bayer Leverkusen. Sportfootmagazine.be, avec Belga