Le match entre Genk et Mons fut très fair-play. Les champions ont battu les montants, c'était logique et tout le monde trouvait le résultat normal après la rencontre. Pourquoi, donc, les rares supporters de Mons ont-ils jugé utile de déployer, tout en fin de rencontre, un calicot "Vous êtes la honte de la Belgique" ? Ils faisaient référence à la raclée reçue quelques jours plus tôt par Genk à Chelsea (5-0), ainsi qu'à de nouveaux chants anti-wallons qui auraient été entonnés à Londres par des supporters de Genk ?

A la sortie du stade, il y avait un imposant cordon de policiers pour retenir des supporters limbourgeois qui semblaient prêts à s'en prendre au car des joueurs de Mons. Ridicule. Genk n'exclut pas de rapporter les faits à l'Union Belge, ce que l'arbitre a déjà fait. La tempête s'était calmée après les incidents de Genk - Standard, ça ne servait à rien de rallumer la mèche.

Pierre Danvoye, Sport / Foot Magazine

Le match entre Genk et Mons fut très fair-play. Les champions ont battu les montants, c'était logique et tout le monde trouvait le résultat normal après la rencontre. Pourquoi, donc, les rares supporters de Mons ont-ils jugé utile de déployer, tout en fin de rencontre, un calicot "Vous êtes la honte de la Belgique" ? Ils faisaient référence à la raclée reçue quelques jours plus tôt par Genk à Chelsea (5-0), ainsi qu'à de nouveaux chants anti-wallons qui auraient été entonnés à Londres par des supporters de Genk ? A la sortie du stade, il y avait un imposant cordon de policiers pour retenir des supporters limbourgeois qui semblaient prêts à s'en prendre au car des joueurs de Mons. Ridicule. Genk n'exclut pas de rapporter les faits à l'Union Belge, ce que l'arbitre a déjà fait. La tempête s'était calmée après les incidents de Genk - Standard, ça ne servait à rien de rallumer la mèche. Pierre Danvoye, Sport / Foot Magazine