Deux de nos clubs européens tournent à un excellent régime. On ne le soulignera jamais assez : Mario Been signe du très beau travail dans le Limbourg. Son équipe est parfaitement organisée et pratique un jeu reconnaissable, agréable, offensif et très fluide. Genk a aussi ses soucis et une partie de sa division offensive est sur le flanc (Pelé Mboyo, Benji De Ceulaer) mais cette équipe n'est pas pour autant déstabilisée. A Louvain, Jelle Vossen s'est même transformé en distributeur de passes décisives.

Genk avait un peu souffert ces derniers temps, surtout lors de son naufrage à Ostende. Là, les gars de Been ont bu la tasse mais leur collectif fut ensuite à la hauteur contre le Dynamo Kiev. Les Ukrainiens n'ont pas répondu à l'attente mais Kiev a d'autres moyens financiers que Genk : cela ne fait que souligner les mérites du Racing, déjà certain de passer l'hiver européen au chaud.

Avec un peu de chance, il en sera de même pour Zulte Waregem, auteur d'un bon match à Wigan et vraiment remarquable depuis le début de la saison. Francky Dury y est pour beaucoup : son équipe est remarquablement équilibrée et intelligente. Thorgan Hazard et Junior Malanda apportent un surplus de talent à un effectif qui présente beaucoup d'arguments. Les PO1 sont encore loin mais Genk et Zulte Waregem joueront un rôle important dans la lutte pour le titre.

Propos recueillis par Pierre Bilic

Deux de nos clubs européens tournent à un excellent régime. On ne le soulignera jamais assez : Mario Been signe du très beau travail dans le Limbourg. Son équipe est parfaitement organisée et pratique un jeu reconnaissable, agréable, offensif et très fluide. Genk a aussi ses soucis et une partie de sa division offensive est sur le flanc (Pelé Mboyo, Benji De Ceulaer) mais cette équipe n'est pas pour autant déstabilisée. A Louvain, Jelle Vossen s'est même transformé en distributeur de passes décisives.Genk avait un peu souffert ces derniers temps, surtout lors de son naufrage à Ostende. Là, les gars de Been ont bu la tasse mais leur collectif fut ensuite à la hauteur contre le Dynamo Kiev. Les Ukrainiens n'ont pas répondu à l'attente mais Kiev a d'autres moyens financiers que Genk : cela ne fait que souligner les mérites du Racing, déjà certain de passer l'hiver européen au chaud.Avec un peu de chance, il en sera de même pour Zulte Waregem, auteur d'un bon match à Wigan et vraiment remarquable depuis le début de la saison. Francky Dury y est pour beaucoup : son équipe est remarquablement équilibrée et intelligente. Thorgan Hazard et Junior Malanda apportent un surplus de talent à un effectif qui présente beaucoup d'arguments. Les PO1 sont encore loin mais Genk et Zulte Waregem joueront un rôle important dans la lutte pour le titre. Propos recueillis par Pierre Bilic