A mi-course des play offs 1, trois clubs ont fait le trou en tête du classement. Relégué à cinq points du trio Genk-Anderlecht-Standard, le Club Bruges peut oublier ses derniers rêves de titre. Même s'il a égaré ses premiers points dans ces play offs 1, le Standard a réalisé un match nul intéressant à Bruges (1-1) mais aurait pu y rafler toute la mise si on songe au nombre d'occasions de but. Les Rouches ont sécurisé leur troisième place (Bruges est repoussé à cinq points) qui, selon Dominique D'Onofrio est "un des objectifs de la saison". Derrière ce discours qui vise à mettre la pression sur les autres, il y a évidemment d'autres ambitions: même s'il ne le dit pas ouvertement, le Standard a le titre en tête.

Alors, qui sera le Philippe Gilbert du football belge? Qui imposera sa puissance au terme de ces play offs? Genk? Anderlecht? Le Standard? Les Mauves ont signé un gros coup à Lokeren mais l'effectif n'est-il pas un peu rikiki pour le moment? Au Daknam, les Bruxellois (qui recevront Bruges dimanche prochain) n'ont inscrit que 17 noms sur la feuille d'arbitre: c'est aussi bizarre qu'inquiétant. Genk prépare son voyage à Lokeren et avance à un rythme intéressant mais l'effectif manque de vécu au top.

Le Standard recevra Gand dès vendredi et devra étayer ses ambitions face à un club miné par des problèmes internes (Francky Dury téléphone régulièrement et longuement au manager de Bruges, Vincent Mannaert, ex-Zulte Waregem. Les Buffalos en ont la preuve car ils paient la note téléphone de leur coach). Les Liégeois ont du punch à revendre mais Philippe Gilbert a attendu le sprint pour gagner Liège-Bastogne-Liège devant les frères Schleck.

Et si tout se décidait lors de Genk-Standard, sommet de la dixième et dernière journée des plays offs 1. Ce final plairait à Philippe Gilbert.

Pierre Bilic

A mi-course des play offs 1, trois clubs ont fait le trou en tête du classement. Relégué à cinq points du trio Genk-Anderlecht-Standard, le Club Bruges peut oublier ses derniers rêves de titre. Même s'il a égaré ses premiers points dans ces play offs 1, le Standard a réalisé un match nul intéressant à Bruges (1-1) mais aurait pu y rafler toute la mise si on songe au nombre d'occasions de but. Les Rouches ont sécurisé leur troisième place (Bruges est repoussé à cinq points) qui, selon Dominique D'Onofrio est "un des objectifs de la saison". Derrière ce discours qui vise à mettre la pression sur les autres, il y a évidemment d'autres ambitions: même s'il ne le dit pas ouvertement, le Standard a le titre en tête. Alors, qui sera le Philippe Gilbert du football belge? Qui imposera sa puissance au terme de ces play offs? Genk? Anderlecht? Le Standard? Les Mauves ont signé un gros coup à Lokeren mais l'effectif n'est-il pas un peu rikiki pour le moment? Au Daknam, les Bruxellois (qui recevront Bruges dimanche prochain) n'ont inscrit que 17 noms sur la feuille d'arbitre: c'est aussi bizarre qu'inquiétant. Genk prépare son voyage à Lokeren et avance à un rythme intéressant mais l'effectif manque de vécu au top. Le Standard recevra Gand dès vendredi et devra étayer ses ambitions face à un club miné par des problèmes internes (Francky Dury téléphone régulièrement et longuement au manager de Bruges, Vincent Mannaert, ex-Zulte Waregem. Les Buffalos en ont la preuve car ils paient la note téléphone de leur coach). Les Liégeois ont du punch à revendre mais Philippe Gilbert a attendu le sprint pour gagner Liège-Bastogne-Liège devant les frères Schleck. Et si tout se décidait lors de Genk-Standard, sommet de la dixième et dernière journée des plays offs 1. Ce final plairait à Philippe Gilbert.Pierre Bilic