"Mon client ne veut plus être actif dans le cyclisme et n'a plus de licence pour cette saison. Mais il veut coopérer à l'enquête. Dix questions nous ont été posées pendant l'audition. Nous y avons répondu." En début de semaine, la RLVB avait confirmé qu'une procédure disciplinaire avait été ouverte à l'encontre du docteur Leinders. Elle est le résultat de déclarations d'anciens coureurs de la Rabobank, dont l'Américain Levi Leipheimer et le Néerlandais Danny Nelissen, qui ont déclaré que Leinders fournissait de l'EPO, produit dopant interdit. Certains coureurs ont déclaré sous le couvert de l'anonymat que le médecin belge était au courant de l'usage de dopage au sein de l'équipe. La Ligue vélocipédique cherche à réunir le maximum d'informations afin de les remettre à la commission disciplinaire qui pourra prendre ensuite d'éventuelles mesures. Geert Leinders était jusqu'en octobre le médecin de l'équipe britannique Sky, mais lors de l'éclatement de l'affaire Rabobank, il été renvoyé. Le médecin a toujours nié être lié au dopage. (DIRK WAEM)

"Mon client ne veut plus être actif dans le cyclisme et n'a plus de licence pour cette saison. Mais il veut coopérer à l'enquête. Dix questions nous ont été posées pendant l'audition. Nous y avons répondu." En début de semaine, la RLVB avait confirmé qu'une procédure disciplinaire avait été ouverte à l'encontre du docteur Leinders. Elle est le résultat de déclarations d'anciens coureurs de la Rabobank, dont l'Américain Levi Leipheimer et le Néerlandais Danny Nelissen, qui ont déclaré que Leinders fournissait de l'EPO, produit dopant interdit. Certains coureurs ont déclaré sous le couvert de l'anonymat que le médecin belge était au courant de l'usage de dopage au sein de l'équipe. La Ligue vélocipédique cherche à réunir le maximum d'informations afin de les remettre à la commission disciplinaire qui pourra prendre ensuite d'éventuelles mesures. Geert Leinders était jusqu'en octobre le médecin de l'équipe britannique Sky, mais lors de l'éclatement de l'affaire Rabobank, il été renvoyé. Le médecin a toujours nié être lié au dopage. (DIRK WAEM)