Douze après sa dernière phase finale de Coupe du monde en Corée du Sud et au Japon, la Belgique retrouve en effet une place dans un grand évènement. "Comme l'a dit Thibaut Courtois (qui parlait au nom des Diables Rouges), c'est une récompense pour toute l'équipe, le staff, les dirigeants et les supporters qui nous ont soutenu toute cette année", s'est réjouit Marc Wilmots. Marc Wilmots succède à Jacques Borlée, lauréat des deux premières éditions dans cette catégorie, mais le sélectionneur national se voulait modeste. "Vous savez, j'ai été joueur aussi. Ce sont les joueurs qui font la différence. Nous, entraîneurs, nous prenons des décisions. Au bout du compte seulement, on voit si elles étaient bonnes ou pas et ce sont les joueurs qui le font. Je suis très content pour tout le monde. Et encore une fois merci aux supporters. Il y a 45.000 spectateurs à chaque match, ils étaient 6-7.000 sur la Grand-Place aussi. C'est extraordinaire." "Je suis content aussi pour tous les autres sports", a encore ajouté Marc Wilmots. "Ce que font les autres sports collectifs est aussi fantastique. Je me souviens que j'étais à Bruges le jour de la finale de hockey entre la Belgique et l'Allemagne. On s'est arrêté dans un café et on a regardé le match. Les équpies nationales auront toujours un impact sur le public". (Belga)

Douze après sa dernière phase finale de Coupe du monde en Corée du Sud et au Japon, la Belgique retrouve en effet une place dans un grand évènement. "Comme l'a dit Thibaut Courtois (qui parlait au nom des Diables Rouges), c'est une récompense pour toute l'équipe, le staff, les dirigeants et les supporters qui nous ont soutenu toute cette année", s'est réjouit Marc Wilmots. Marc Wilmots succède à Jacques Borlée, lauréat des deux premières éditions dans cette catégorie, mais le sélectionneur national se voulait modeste. "Vous savez, j'ai été joueur aussi. Ce sont les joueurs qui font la différence. Nous, entraîneurs, nous prenons des décisions. Au bout du compte seulement, on voit si elles étaient bonnes ou pas et ce sont les joueurs qui le font. Je suis très content pour tout le monde. Et encore une fois merci aux supporters. Il y a 45.000 spectateurs à chaque match, ils étaient 6-7.000 sur la Grand-Place aussi. C'est extraordinaire." "Je suis content aussi pour tous les autres sports", a encore ajouté Marc Wilmots. "Ce que font les autres sports collectifs est aussi fantastique. Je me souviens que j'étais à Bruges le jour de la finale de hockey entre la Belgique et l'Allemagne. On s'est arrêté dans un café et on a regardé le match. Les équpies nationales auront toujours un impact sur le public". (Belga)