Fränk Schleck avait été contrôlé positif au xipamide lors du dernier Tour de France le 14 juillet dernier. L'analyse de son échantillon B avait ensuite confirmé la présence du produit. L'Union Cycliste Internationale (UCI) avait alors renvoyé le dossier vers la fédération grand-ducale. Fin août, Schleck avait déjà comparu devant le Conseil de discipline contre le dopage de son pays (CDD), qui est désormais chargé de définir les sanctions. "Je dois remercier l'ALAD de me donner la chance de pouvoir témoigner. La semaine dernière, nous avons remis un dossier détaillé et laissons maintenant le temps aux instances compétentes de juger. Je suis satisfait de mon audition et j'ai un bon sentiment", a déclaré le coureur âgé de 32 ans, qui a toujours nié jusqu'ici toute accusation de dopage. "Il est cependant difficile de dire quand le verdict tombera", a ajouté Schleck. . (PASCAL PAVANI)

Fränk Schleck avait été contrôlé positif au xipamide lors du dernier Tour de France le 14 juillet dernier. L'analyse de son échantillon B avait ensuite confirmé la présence du produit. L'Union Cycliste Internationale (UCI) avait alors renvoyé le dossier vers la fédération grand-ducale. Fin août, Schleck avait déjà comparu devant le Conseil de discipline contre le dopage de son pays (CDD), qui est désormais chargé de définir les sanctions. "Je dois remercier l'ALAD de me donner la chance de pouvoir témoigner. La semaine dernière, nous avons remis un dossier détaillé et laissons maintenant le temps aux instances compétentes de juger. Je suis satisfait de mon audition et j'ai un bon sentiment", a déclaré le coureur âgé de 32 ans, qui a toujours nié jusqu'ici toute accusation de dopage. "Il est cependant difficile de dire quand le verdict tombera", a ajouté Schleck. . (PASCAL PAVANI)