L'Allemand d'Heppenheim a devancé son coéquipier australien Mark Webber, tandis que le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) s'emparait de la 3-ème place devant l'Allemand Nico Rosberg (Mercedes également), 4-ème. Parti en pole position, Vettel a d'abord bénéficié de l'abandon dès le 2-ème tour de l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), qui avait abîmé son aileron avant en tentant de le suivre au départ, puis ne s'est pas arrêté à la fin du premier tour pour le changer. Il a ensuite dû dépasser Webber, en prenant un gros risque au bout de la ligne droite des stands, à dix tours de la fin, pour remporter la 27-ème victoire de sa carrière en F1. Webber s'est montré très énervé par la manoeuvre de son coéquipier juste après l'arrivée. La bagarre entre les deux pilotes Mercedes, Hamilton et Rosberg, a aussi été très serrée, jusqu'à ce que son équipe demande à Rosberg de lever le pied pour éviter de compromettre un résultat très satisfaisant pour la marque allemande. Vettel prend la tête du championnat du monde avec 40 points. Il précède de 9 points le Finlandais Kimi Raikkonen, lauréat du premier Grand Prix de la saison à Melbourne la semaine passée, seulement 7-ème à Sepang. Troisième manche dans trois semaines à Shanghai. (CER)

L'Allemand d'Heppenheim a devancé son coéquipier australien Mark Webber, tandis que le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) s'emparait de la 3-ème place devant l'Allemand Nico Rosberg (Mercedes également), 4-ème. Parti en pole position, Vettel a d'abord bénéficié de l'abandon dès le 2-ème tour de l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), qui avait abîmé son aileron avant en tentant de le suivre au départ, puis ne s'est pas arrêté à la fin du premier tour pour le changer. Il a ensuite dû dépasser Webber, en prenant un gros risque au bout de la ligne droite des stands, à dix tours de la fin, pour remporter la 27-ème victoire de sa carrière en F1. Webber s'est montré très énervé par la manoeuvre de son coéquipier juste après l'arrivée. La bagarre entre les deux pilotes Mercedes, Hamilton et Rosberg, a aussi été très serrée, jusqu'à ce que son équipe demande à Rosberg de lever le pied pour éviter de compromettre un résultat très satisfaisant pour la marque allemande. Vettel prend la tête du championnat du monde avec 40 points. Il précède de 9 points le Finlandais Kimi Raikkonen, lauréat du premier Grand Prix de la saison à Melbourne la semaine passée, seulement 7-ème à Sepang. Troisième manche dans trois semaines à Shanghai. (CER)