Le Polonais Robert Kubica, 26 ans, s'est gravement blessé au rallye Ronde di Andora près de Gênes (Italie). Il souffre de "multiples fractures" au bras, à la jambe et à la main droite.
Le pilote était conscient quand il a été extrait de la voiture, il a été transféré en hélicoptère à l'hôpital, puis placé en soins intensifs.

Les blessures à la main droite sont quant à elles plus problématiques, les chirurgiens doivent rétablir la fonctionnalité du membre. "Ils ont déjà revascularisé l'artère et réduit les fractures et doivent maintenant penser aux fonctions musculaires, mais Robert a un fort tempérament et ça ira", a ajouté le manager du pilote. Il faudra attendre "au moins six jours" pour avoir un diagnostic sur la main droite. Si tout fonctionne bien, il faudra au moins un an de rééducation pour que le Polonais récupère toute la fonctionnalité de sa main droite.

Lundi après-midi, l'écurie Lotus-Renault a publié un communiqué expliquant que Kubica "a été brièvement réveillé par les médecins de l'hôpital Santa Corona de Pietra Ligure (...), a été capable de parler à ses proches et a aussi pu bouger les doigts, ce qui est encourageant pour le reste de sa convalescence. Le Polonais aurait également demandé des nouvelles de son co-pilote Jakub Gerber, sorti indemne de l'accident.

Kubica, qui pilotait une Skoda Fabia de l'équipe DP Motorsport, a percuté le mur d'une petite église à pleine vitesse à 4,6 km de la ligne de départ.

Robert Kubica, premier pilote de l'écurie Lotus Renault va manquer le début de la saison de Formule 1 qui commence le 13 mars à Bahreïn. Si rien n'est encore officiel, le Polonais ne pourra pas être dans son baquet dans un peu plus d'un mois. On parle du Brésilien Bruno Senna et du Français Romain Grosjean pour le remplacer.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le Polonais Robert Kubica, 26 ans, s'est gravement blessé au rallye Ronde di Andora près de Gênes (Italie). Il souffre de "multiples fractures" au bras, à la jambe et à la main droite. Le pilote était conscient quand il a été extrait de la voiture, il a été transféré en hélicoptère à l'hôpital, puis placé en soins intensifs.Les blessures à la main droite sont quant à elles plus problématiques, les chirurgiens doivent rétablir la fonctionnalité du membre. "Ils ont déjà revascularisé l'artère et réduit les fractures et doivent maintenant penser aux fonctions musculaires, mais Robert a un fort tempérament et ça ira", a ajouté le manager du pilote. Il faudra attendre "au moins six jours" pour avoir un diagnostic sur la main droite. Si tout fonctionne bien, il faudra au moins un an de rééducation pour que le Polonais récupère toute la fonctionnalité de sa main droite. Lundi après-midi, l'écurie Lotus-Renault a publié un communiqué expliquant que Kubica "a été brièvement réveillé par les médecins de l'hôpital Santa Corona de Pietra Ligure (...), a été capable de parler à ses proches et a aussi pu bouger les doigts, ce qui est encourageant pour le reste de sa convalescence. Le Polonais aurait également demandé des nouvelles de son co-pilote Jakub Gerber, sorti indemne de l'accident. Kubica, qui pilotait une Skoda Fabia de l'équipe DP Motorsport, a percuté le mur d'une petite église à pleine vitesse à 4,6 km de la ligne de départ. Robert Kubica, premier pilote de l'écurie Lotus Renault va manquer le début de la saison de Formule 1 qui commence le 13 mars à Bahreïn. Si rien n'est encore officiel, le Polonais ne pourra pas être dans son baquet dans un peu plus d'un mois. On parle du Brésilien Bruno Senna et du Français Romain Grosjean pour le remplacer. Sportfootmagazine.be, avec Belga