L'Australien, 24 ans, qui avait terminé deuxième à Philipp Island, avait été exclu 5 heures plus tard parce que sa monoplace avait consommé plus d'essence qu'autorisé, soit 100kg/heure. "Le délégué technique de la FIA a constaté (...) pendant la course que le débit d'essence était trop élevé et a contacté l'équipe, lui donnant l'opportunité de suivre son instruction et de réduire le flot pour qu'il repasse sous la limite (...) L'équipe a choisi de ne pas faire cette correction", avait expliqué dimanche la fédération internationale dans les deux pages de sa décision. La surconsommation du moteur de l'Australien, au-dessus de la limite de 100 kg/heure, permettait au pilote de disposer de plus de puissance que prévu par le nouveau règlement technique de la FIA, soit environ 600 chevaux pour le seul moteur technique de chaque monoplace. (Belga)

L'Australien, 24 ans, qui avait terminé deuxième à Philipp Island, avait été exclu 5 heures plus tard parce que sa monoplace avait consommé plus d'essence qu'autorisé, soit 100kg/heure. "Le délégué technique de la FIA a constaté (...) pendant la course que le débit d'essence était trop élevé et a contacté l'équipe, lui donnant l'opportunité de suivre son instruction et de réduire le flot pour qu'il repasse sous la limite (...) L'équipe a choisi de ne pas faire cette correction", avait expliqué dimanche la fédération internationale dans les deux pages de sa décision. La surconsommation du moteur de l'Australien, au-dessus de la limite de 100 kg/heure, permettait au pilote de disposer de plus de puissance que prévu par le nouveau règlement technique de la FIA, soit environ 600 chevaux pour le seul moteur technique de chaque monoplace. (Belga)