"Nous avons connu une saison exceptionnelle", reconnaît Patrick Wachel le coach liégeois. "Nous sommes la seule équipe à ne pas avoir connu la défaite et la première serait synonyme de perte du titre. Ce nouveau championnat n'en reste pas moins une excellente expérience. Voilà plusieurs années que nous sommes la meilleure équipe belge (le Standard a gagné 39 points sur 42 dans la compétition nationale) et là nous devons nous battre jusqu'au bout." "Samedi, ce sera du 50/50. Twente joue à domicile mais nous avons l'avantage d'un point. Les Néerlandaises, qui s'entraînent jusqu'à six fois par semaine en journée, sont plus physiques. Nous sommes plus tactiques", poursuit Wachel. "Les filles ont réalisé un exploit pour en arriver là. Elles travaillent ou étudient la journée et ne s'entraînent que le soir de 19 à 21 heures, cinq fois par semaine. Nous sommes un peu l'équivalent de Zulte Waregem face à Anderlecht. Nous ferons tout pour que l'issue soit différente", confie encore Patrick Wachel. Le Standard a pris le meilleur sur Twente 3-1, le 16 mars lors de la 5e journée. Après avoir remporté les deux premières éditions de la BeNe SuperCup (4-1 contre Twente en 2011, et 1-0 contre La Haye en 2012), le Femina abordera avec confiance cette "finale" historique. (Belga)

"Nous avons connu une saison exceptionnelle", reconnaît Patrick Wachel le coach liégeois. "Nous sommes la seule équipe à ne pas avoir connu la défaite et la première serait synonyme de perte du titre. Ce nouveau championnat n'en reste pas moins une excellente expérience. Voilà plusieurs années que nous sommes la meilleure équipe belge (le Standard a gagné 39 points sur 42 dans la compétition nationale) et là nous devons nous battre jusqu'au bout." "Samedi, ce sera du 50/50. Twente joue à domicile mais nous avons l'avantage d'un point. Les Néerlandaises, qui s'entraînent jusqu'à six fois par semaine en journée, sont plus physiques. Nous sommes plus tactiques", poursuit Wachel. "Les filles ont réalisé un exploit pour en arriver là. Elles travaillent ou étudient la journée et ne s'entraînent que le soir de 19 à 21 heures, cinq fois par semaine. Nous sommes un peu l'équivalent de Zulte Waregem face à Anderlecht. Nous ferons tout pour que l'issue soit différente", confie encore Patrick Wachel. Le Standard a pris le meilleur sur Twente 3-1, le 16 mars lors de la 5e journée. Après avoir remporté les deux premières éditions de la BeNe SuperCup (4-1 contre Twente en 2011, et 1-0 contre La Haye en 2012), le Femina abordera avec confiance cette "finale" historique. (Belga)