"De plus, il faut être constitué en société de droit français", ajoute-t-il. "L'UEFA et la FIFA n'autorisent les Fédérations qu'à englober des clubs repris sur leur territoire. Donc, celles-ci s'opposeront, en l'état des textes, à laisser la Fédération française et la LFP étudier le cas du Standard de Liège pour accéder à la Ligue 1 ou Ligue 2", poursuit-il. Arnaud Rouger apporte une nuance supplémentaire. "En Europe, on ne fonctionne pas avec le principe des licences. Le Standard ne peut donc pas arriver en Ligue 1 sur base d'une simple demande." "Le Standard s'est déjà renseigné auprès de nos services il y a 6-7 ans mais je confirme, qu'à ce jour, aucune demande officielle du Standard de Liège ne nous est parvenue", conclut le directeur des activités sportives de la LFP. (NICOLAS LAMBERT)

"De plus, il faut être constitué en société de droit français", ajoute-t-il. "L'UEFA et la FIFA n'autorisent les Fédérations qu'à englober des clubs repris sur leur territoire. Donc, celles-ci s'opposeront, en l'état des textes, à laisser la Fédération française et la LFP étudier le cas du Standard de Liège pour accéder à la Ligue 1 ou Ligue 2", poursuit-il. Arnaud Rouger apporte une nuance supplémentaire. "En Europe, on ne fonctionne pas avec le principe des licences. Le Standard ne peut donc pas arriver en Ligue 1 sur base d'une simple demande." "Le Standard s'est déjà renseigné auprès de nos services il y a 6-7 ans mais je confirme, qu'à ce jour, aucune demande officielle du Standard de Liège ne nous est parvenue", conclut le directeur des activités sportives de la LFP. (NICOLAS LAMBERT)