Ivan De Witte, président de La Gantoise, matricule 7, s'est montré très clair samedi en évoquant le déménagement prévu cet été, à quelques heures du coup d'envoi du dernier match de la saison régulière de la Pro League contre Anderlecht dans le "vieux" stade Jules Otten. L'enceinte de 20.000 places, coincée au croisement de l'E40 et de l'E17, ne ressemble toutefois pas encore à grand chose d'autre qu'à un immense vaisseau en béton. "Tout sera prêt en temps voulu", rassure Ivan De Witte. "J'en ai douté des dizaines de fois lors des douze années d'élaboration de ce projet, mais maintenant c'est certain. La commercialisation commence d'ailleurs aujourd'hui. La vente des loges, des seats et du reste, c'est parti". Le coût du futur temple des Buffalos? "75 millions! Celà représente en effet un très gros investissement pour un club comme le nôtre", admet Ivan De Witte. "Mais il doit nous permettre de combler définitivement le fossé qui nous sépare des plus grosses cylindrées belges. Je ne vous raconterai pas tout dans le détail, mais sachez que le financement n'a pas été une affaire simple..." La Gantoise a gagné trois Coupes (1964, 1984, 2010), mais aucun championnat. (CER)

Ivan De Witte, président de La Gantoise, matricule 7, s'est montré très clair samedi en évoquant le déménagement prévu cet été, à quelques heures du coup d'envoi du dernier match de la saison régulière de la Pro League contre Anderlecht dans le "vieux" stade Jules Otten. L'enceinte de 20.000 places, coincée au croisement de l'E40 et de l'E17, ne ressemble toutefois pas encore à grand chose d'autre qu'à un immense vaisseau en béton. "Tout sera prêt en temps voulu", rassure Ivan De Witte. "J'en ai douté des dizaines de fois lors des douze années d'élaboration de ce projet, mais maintenant c'est certain. La commercialisation commence d'ailleurs aujourd'hui. La vente des loges, des seats et du reste, c'est parti". Le coût du futur temple des Buffalos? "75 millions! Celà représente en effet un très gros investissement pour un club comme le nôtre", admet Ivan De Witte. "Mais il doit nous permettre de combler définitivement le fossé qui nous sépare des plus grosses cylindrées belges. Je ne vous raconterai pas tout dans le détail, mais sachez que le financement n'a pas été une affaire simple..." La Gantoise a gagné trois Coupes (1964, 1984, 2010), mais aucun championnat. (CER)