"Uli Hoeness a proposé au conseil de surveillance d'abandonner ses fonctions de président de cette instance" en attendant que les autorités judiciaires compétentes statuent sur son cas", a en effet indiqué le Bayern, précisant que l'intéressé avait exprimé ses "regrets" et "présenté ses excuses". "Dans l'intérêt du Bayern, qui doit pleinement se concentrer sur ses objectifs sportifs en finale de la Ligue des champions le 25 mai et en Coupe d'Allemagne le 1-er juin, le conseil de surveillance du FC Bayern Munich a décidé, après une intense discussion et de manière consensuelle, qu'Uli Hoeness devait poursuivre ses activités de président", ajoute le communiqué. Le 20 avril, la presse allemande a révélé que Hoeness, l'une des grandes figures de la Bundesliga, avait caché de l'argent en Suisse et négligé de payer des millions d'euros d'impôts sur des intérêts engrangés par ses avoirs en Suisse. (Belga)

"Uli Hoeness a proposé au conseil de surveillance d'abandonner ses fonctions de président de cette instance" en attendant que les autorités judiciaires compétentes statuent sur son cas", a en effet indiqué le Bayern, précisant que l'intéressé avait exprimé ses "regrets" et "présenté ses excuses". "Dans l'intérêt du Bayern, qui doit pleinement se concentrer sur ses objectifs sportifs en finale de la Ligue des champions le 25 mai et en Coupe d'Allemagne le 1-er juin, le conseil de surveillance du FC Bayern Munich a décidé, après une intense discussion et de manière consensuelle, qu'Uli Hoeness devait poursuivre ses activités de président", ajoute le communiqué. Le 20 avril, la presse allemande a révélé que Hoeness, l'une des grandes figures de la Bundesliga, avait caché de l'argent en Suisse et négligé de payer des millions d'euros d'impôts sur des intérêts engrangés par ses avoirs en Suisse. (Belga)