Sa suspension entrant seulement en vigueur jeudi, il pourra jouer mercredi face à Courtrai en Coupe de Belgique. Chatelle manquera ensuite les rencontres de championnat face au Lierse (1er décembre) et Anderlecht (8 décembre). Le médian de 31 ans écope également d'une amende de 300 euros. Chatelle avait été exclu samedi soir pour avoir planté ses crampons dans la cheville de l'attaquant de Lokeren Hamdi Harbaoui. Le parquet, qui avait proposé une suspension de trois matchs à Chatelle lundi, a quelque peu modifié sa requête. Il a requis trois matchs de suspension, mais "éventuellement complètement avec sursis." Il n'a été qu'en partie entendu puisque une des trois journées est avec sursis, "compte tenu du passé disciplinaire positif du joueur" et "dans le but de motiver le joueur à ne plus commettre de tels actes sur un terrain de football", écrit la Commission. Mons peut encore aller en appel de cette décision. Thomas Chatelle s'est déclaré dégoûté sur le réseau social Twitter. "Très bonne impression en sortant et pourtant¿ Je viens d'apprendre la suspension : deux matchs fermes plus un avec sursis. Dégoûté ! " (BRUNO FAHY)

Sa suspension entrant seulement en vigueur jeudi, il pourra jouer mercredi face à Courtrai en Coupe de Belgique. Chatelle manquera ensuite les rencontres de championnat face au Lierse (1er décembre) et Anderlecht (8 décembre). Le médian de 31 ans écope également d'une amende de 300 euros. Chatelle avait été exclu samedi soir pour avoir planté ses crampons dans la cheville de l'attaquant de Lokeren Hamdi Harbaoui. Le parquet, qui avait proposé une suspension de trois matchs à Chatelle lundi, a quelque peu modifié sa requête. Il a requis trois matchs de suspension, mais "éventuellement complètement avec sursis." Il n'a été qu'en partie entendu puisque une des trois journées est avec sursis, "compte tenu du passé disciplinaire positif du joueur" et "dans le but de motiver le joueur à ne plus commettre de tels actes sur un terrain de football", écrit la Commission. Mons peut encore aller en appel de cette décision. Thomas Chatelle s'est déclaré dégoûté sur le réseau social Twitter. "Très bonne impression en sortant et pourtant¿ Je viens d'apprendre la suspension : deux matchs fermes plus un avec sursis. Dégoûté ! " (BRUNO FAHY)