Une partie des supporters a décidé de boycotter le premier quart d'heure de la rencontre. La Tribune 3 du stade liégeois était ainsi pratiquement vide au coup d'envoi. Les supporters sont entrés dans le stade après 15 minutes, habillés de noir et agitant des drapeaux noirs. Ces actions sont menées en guise de protestation contre la mauvaise situation sportive du Standard, et contre la direction du club, qui a limogé l'entraîneur Ron Jans en début de semaine. Les supporters liégeois protestent également contre les sanctions infligées au Standard (un match à huis-clos le 4 novembre face à OHL) à la suite des incidents ayant perturbé le clasico contre Anderlecht le 7 octobre dernier. (BRUNO FAHY)

Une partie des supporters a décidé de boycotter le premier quart d'heure de la rencontre. La Tribune 3 du stade liégeois était ainsi pratiquement vide au coup d'envoi. Les supporters sont entrés dans le stade après 15 minutes, habillés de noir et agitant des drapeaux noirs. Ces actions sont menées en guise de protestation contre la mauvaise situation sportive du Standard, et contre la direction du club, qui a limogé l'entraîneur Ron Jans en début de semaine. Les supporters liégeois protestent également contre les sanctions infligées au Standard (un match à huis-clos le 4 novembre face à OHL) à la suite des incidents ayant perturbé le clasico contre Anderlecht le 7 octobre dernier. (BRUNO FAHY)