"Nous voulons nous engager envers les gens qui ont été durement touchés par la crise économique", a déclaré Herbert Houben, le président du club, lundi lors de la présentation du bilan financier de la saison dernière. "Il y a déjà une décision de principe sur une réduction conséquente des abonnements. On va déterminer cette semaine quel en sera le montant exact". Cette mesure a été rendue possible par les bons résultats financiers du club la saison dernière. Grâce à sa participation à la Ligue des champions et aux transferts de quelques joueurs, comme Thibaut Courtois et Kevin De Bruyne, le Racing Genk a réalisé un bénéfice record de 28 millions d'euros. Le club a ainsi décidé d'apurer en une fois sa dette de 3,5 millions d'euros. En outre, le budget du club limbourgeois va être augmenté dans les prochaines années, pour atteindre 24 millions d'euros. "Vu que Courtois et De Bruyne viennent de notre école de jeunes, leurs transferts constituent un pur bénéfice", a expliqué le directeur financier Filip Aerden. "Il y a aussi eu les transferts d'Ogunjimi et Casteels. Et notre campagne en Ligue des champions nous a rapporté quelque 15 millions d'euros. C'est un fameux boost. Pour le reste, il y a aussi des revenus venant du championnat belge". (YORICK JANSENS)

"Nous voulons nous engager envers les gens qui ont été durement touchés par la crise économique", a déclaré Herbert Houben, le président du club, lundi lors de la présentation du bilan financier de la saison dernière. "Il y a déjà une décision de principe sur une réduction conséquente des abonnements. On va déterminer cette semaine quel en sera le montant exact". Cette mesure a été rendue possible par les bons résultats financiers du club la saison dernière. Grâce à sa participation à la Ligue des champions et aux transferts de quelques joueurs, comme Thibaut Courtois et Kevin De Bruyne, le Racing Genk a réalisé un bénéfice record de 28 millions d'euros. Le club a ainsi décidé d'apurer en une fois sa dette de 3,5 millions d'euros. En outre, le budget du club limbourgeois va être augmenté dans les prochaines années, pour atteindre 24 millions d'euros. "Vu que Courtois et De Bruyne viennent de notre école de jeunes, leurs transferts constituent un pur bénéfice", a expliqué le directeur financier Filip Aerden. "Il y a aussi eu les transferts d'Ogunjimi et Casteels. Et notre campagne en Ligue des champions nous a rapporté quelque 15 millions d'euros. C'est un fameux boost. Pour le reste, il y a aussi des revenus venant du championnat belge". (YORICK JANSENS)