Courtrai et Mons comparaissaient vendredi devant la Commission des litiges d'appel de l'Union belge (URBSFA) pour l'affaire Brecht Dejaegere, du nom de ce joueur qui avait pris part au match Courtrai-Mons (3-0) le 13 avril alors qu'il ne figurait pas sur la feuille de match. Devant la Commission des litiges, le parquet avait estimé qu'il n'y avait pas lieu d'infliger un forfait à Courtrai suite à l'erreur du délégué courtraisien. La Commission des litiges avait dès lors décidé de n'infliger aucune sanction à Courtrai. Changement de cap devant la Commission des litiges d'appel: le procureur a demandé de "faire appliquer le règlement" et donc un forfait 5-0 ainsi que l'attribution des trois points à Mons, ce qui ramènerait les Dragons à un point de La Gantoise, en tête au classement, avant l'affrontement entre les deux équipes lors de la dernière journée des play-offs 2A samedi (20h00). La décision de la Commission des litiges d'appel sera rendue dans l'après-midi. (Belga)

Courtrai et Mons comparaissaient vendredi devant la Commission des litiges d'appel de l'Union belge (URBSFA) pour l'affaire Brecht Dejaegere, du nom de ce joueur qui avait pris part au match Courtrai-Mons (3-0) le 13 avril alors qu'il ne figurait pas sur la feuille de match. Devant la Commission des litiges, le parquet avait estimé qu'il n'y avait pas lieu d'infliger un forfait à Courtrai suite à l'erreur du délégué courtraisien. La Commission des litiges avait dès lors décidé de n'infliger aucune sanction à Courtrai. Changement de cap devant la Commission des litiges d'appel: le procureur a demandé de "faire appliquer le règlement" et donc un forfait 5-0 ainsi que l'attribution des trois points à Mons, ce qui ramènerait les Dragons à un point de La Gantoise, en tête au classement, avant l'affrontement entre les deux équipes lors de la dernière journée des play-offs 2A samedi (20h00). La décision de la Commission des litiges d'appel sera rendue dans l'après-midi. (Belga)