Mons également, se voyait dans l'obligation de ramener les 3 points du Lierse, où il s'est d'ailleurs imposé 0-1 grâce à un but inscrit dès la 35-ème par Jarju, un ancien liérrois, qui a exploité un service de Nong avec un peu de réussite. La Gantoise savait pour sa part qu'un succès contre Courtrai la qualifierait virtuellement pour la finale. Il se dessina pourtant très tardivement, mais comme par hasard via Mboyo, auteur de son 18-ème but à la 76-ème. Ces 3 points sont synonymes de victoire finale dans le Groupe A pour les Buffalos, sous réserve d'un forfait au profit de Mons en appel de l'affaire Dejaeghere. Tout est par contre encore possible ou presque, dans la Groupe B, où seul Malines, qui était dernier, a gagné, 2-0 contre Waasland-Beveren grâce à un doublé de Balteau (38-ème et 65-ème). Ce qui lui permet de porter son actif à 7 points, et de rejoindre ainsi les deux premiers, Oud-Heverlee-Louvain et le Sporting de Charleroi, dont les défenses sont demeurées intraitables jusqu'au bout dans l'autre rencontre de la soirée. Les Zèbres ont cependant eu le bonheur de voir Ibou botter un penalty sur l'équerre à la 53-ème. (Belga)

Mons également, se voyait dans l'obligation de ramener les 3 points du Lierse, où il s'est d'ailleurs imposé 0-1 grâce à un but inscrit dès la 35-ème par Jarju, un ancien liérrois, qui a exploité un service de Nong avec un peu de réussite. La Gantoise savait pour sa part qu'un succès contre Courtrai la qualifierait virtuellement pour la finale. Il se dessina pourtant très tardivement, mais comme par hasard via Mboyo, auteur de son 18-ème but à la 76-ème. Ces 3 points sont synonymes de victoire finale dans le Groupe A pour les Buffalos, sous réserve d'un forfait au profit de Mons en appel de l'affaire Dejaeghere. Tout est par contre encore possible ou presque, dans la Groupe B, où seul Malines, qui était dernier, a gagné, 2-0 contre Waasland-Beveren grâce à un doublé de Balteau (38-ème et 65-ème). Ce qui lui permet de porter son actif à 7 points, et de rejoindre ainsi les deux premiers, Oud-Heverlee-Louvain et le Sporting de Charleroi, dont les défenses sont demeurées intraitables jusqu'au bout dans l'autre rencontre de la soirée. Les Zèbres ont cependant eu le bonheur de voir Ibou botter un penalty sur l'équerre à la 53-ème. (Belga)