Les arbitres belges étaient actifs sur les pelouses de D1 néerlandaise depuis 2004, conformément à des accords de réciprocité. Les deux fédérations sont arrivées à la conclusion que ces accords devaient être changés au terme d'une évaluation cet été. Il n'y aura plus de matches de D1 confiés à un referee belge aux Pays-Bas et vice versa. Même si des "dépannages exceptionnels" ne sont pas exclus. L'évaluation a en effet montré que les clubs des deux fédérations se plaignaient souvent des arbitres affiliés de l'autre côté de la frontière. "La collaboration continuera", précise le président de la Commission Centrale des Arbitres (CCA) de l'Union Belge de football (URBSFA) Robert Jeurissen sur le site de Voetbal International. "Il y aura encore des échanges, mais ils concerneront des jeunes arbitres, et à des niveaux inférieurs. Dans le cadre de leur formation..." (Belga)

Les arbitres belges étaient actifs sur les pelouses de D1 néerlandaise depuis 2004, conformément à des accords de réciprocité. Les deux fédérations sont arrivées à la conclusion que ces accords devaient être changés au terme d'une évaluation cet été. Il n'y aura plus de matches de D1 confiés à un referee belge aux Pays-Bas et vice versa. Même si des "dépannages exceptionnels" ne sont pas exclus. L'évaluation a en effet montré que les clubs des deux fédérations se plaignaient souvent des arbitres affiliés de l'autre côté de la frontière. "La collaboration continuera", précise le président de la Commission Centrale des Arbitres (CCA) de l'Union Belge de football (URBSFA) Robert Jeurissen sur le site de Voetbal International. "Il y aura encore des échanges, mais ils concerneront des jeunes arbitres, et à des niveaux inférieurs. Dans le cadre de leur formation..." (Belga)