"Il y avait une situation d'urgence (en attaque), c'est un projet à court terme, nous avons un contrat de cinq mois avec Anelka", a dit Marotta. "L'accord devrait être officialisé dans quelques jours", a ajouté le dirigeant interrogé par la chaîne Sky Sport. Anelka a atterri samedi soir dans la capitale du Piémont et s'est dit "content d'être à Turin" aux journalistes italiens qui l'attendaient à l'aéroport. Anelka quitte la Chine après une expérience d'un an au Shanghai Shenhua et aurait signé pour un salaire d'1,2 millions d'euros sur cinq mois avec la possibilité de prolonger son contrat d'un an, selon la Gazzetta dello sport. Le champion d'Italie a trouvé le buteur qu'il cherchait après avoir exploré notamment les pistes de l'Ivoirien Didier Drogba, ex-coéquipier d'Anelka à Shanghai ou de l'Argentin de Lyon Lisandro Lopez. La Juve a également essayé de faire venir dès janvier Fernando Llorente, qu'elle a déjà acheté pour le mois de juin à l'Athletic Bilbao. Antonio Conte, l'entraîneur de la Juventus, voulait un attaquant pour pallier l'insuffisante efficacité de ses buteurs, Sebastian Giovinco (6 buts en Serie A), Alessandro Matri (4) et Fabio Quagliarella (6). (STR)

"Il y avait une situation d'urgence (en attaque), c'est un projet à court terme, nous avons un contrat de cinq mois avec Anelka", a dit Marotta. "L'accord devrait être officialisé dans quelques jours", a ajouté le dirigeant interrogé par la chaîne Sky Sport. Anelka a atterri samedi soir dans la capitale du Piémont et s'est dit "content d'être à Turin" aux journalistes italiens qui l'attendaient à l'aéroport. Anelka quitte la Chine après une expérience d'un an au Shanghai Shenhua et aurait signé pour un salaire d'1,2 millions d'euros sur cinq mois avec la possibilité de prolonger son contrat d'un an, selon la Gazzetta dello sport. Le champion d'Italie a trouvé le buteur qu'il cherchait après avoir exploré notamment les pistes de l'Ivoirien Didier Drogba, ex-coéquipier d'Anelka à Shanghai ou de l'Argentin de Lyon Lisandro Lopez. La Juve a également essayé de faire venir dès janvier Fernando Llorente, qu'elle a déjà acheté pour le mois de juin à l'Athletic Bilbao. Antonio Conte, l'entraîneur de la Juventus, voulait un attaquant pour pallier l'insuffisante efficacité de ses buteurs, Sebastian Giovinco (6 buts en Serie A), Alessandro Matri (4) et Fabio Quagliarella (6). (STR)