Thomas Chatelle comparaitra donc devant la Commission des litiges d'appel vendredi au siège de la fédération. Il pourra jouer mercredi en Coupe de Belgique face à Courtrai, l'appel étant suspensif. Chatelle avait été exclu samedi soir pour avoir planté ses crampons dans la cheville de l'attaquant de Lokeren Hamdi Harbaoui. Le parquet, qui avait proposé une suspension de trois matchs à Chatelle lundi, a modifié sa requête mardi pour demander trois matchs de suspension, mais "éventuellement complètement avec sursis." Il n'a été qu'en partie entendu puisque une des trois journées est avec sursis, "compte tenu du passé disciplinaire positif du joueur" et "dans le but de motiver le joueur à ne plus commettre de tels actes sur un terrain de football", écrit la Commission. (BRUNO FAHY)

Thomas Chatelle comparaitra donc devant la Commission des litiges d'appel vendredi au siège de la fédération. Il pourra jouer mercredi en Coupe de Belgique face à Courtrai, l'appel étant suspensif. Chatelle avait été exclu samedi soir pour avoir planté ses crampons dans la cheville de l'attaquant de Lokeren Hamdi Harbaoui. Le parquet, qui avait proposé une suspension de trois matchs à Chatelle lundi, a modifié sa requête mardi pour demander trois matchs de suspension, mais "éventuellement complètement avec sursis." Il n'a été qu'en partie entendu puisque une des trois journées est avec sursis, "compte tenu du passé disciplinaire positif du joueur" et "dans le but de motiver le joueur à ne plus commettre de tels actes sur un terrain de football", écrit la Commission. (BRUNO FAHY)