C'est une prolongation logique qui entrait dans le contrat moral passé entre les deux hommes en cas de qualification au Mondial-2014 au Brésil, devenu effective mardi soir, après le barrage retour gagné contre l'Ukraine (3-0 après une défaite à l'aller 2 à 0). (Belga)

C'est une prolongation logique qui entrait dans le contrat moral passé entre les deux hommes en cas de qualification au Mondial-2014 au Brésil, devenu effective mardi soir, après le barrage retour gagné contre l'Ukraine (3-0 après une défaite à l'aller 2 à 0). (Belga)