"Je présente mes excuses à Ryan Shawcross, à mes équipiers et à tous les fans de football", a déclaré Fellaini. "Il y avait beaucoup de poussées et de tirage dans le grand rectangle de Stoke et je ne sentais que j'aillais être protégé par les officiels. Néanmoins, je sais que je n'aurais jamais dû faire ce que j'ai fait." "Je me suis aussi excusé auprès de l'entraîneur et du staff. Je n'ai pas d'excuses. J'étais déçu de la manière dont j'étais traité et j'ai perdu mon calme, ce qui n'était pas professionnel", a conclu Fellaini. L'ancien joueur du Standard n'en risque pas moins une lourde sanction de la part de la Fédération anglaise qui a l'habitude de juger les fautes non signalées par le corps arbitral qui sont découvertes sur les images de la télévision. Ce qui est le cas. Everton et Stoke City ont fait match nul 1-1. (ADRIAN DENNIS)

"Je présente mes excuses à Ryan Shawcross, à mes équipiers et à tous les fans de football", a déclaré Fellaini. "Il y avait beaucoup de poussées et de tirage dans le grand rectangle de Stoke et je ne sentais que j'aillais être protégé par les officiels. Néanmoins, je sais que je n'aurais jamais dû faire ce que j'ai fait." "Je me suis aussi excusé auprès de l'entraîneur et du staff. Je n'ai pas d'excuses. J'étais déçu de la manière dont j'étais traité et j'ai perdu mon calme, ce qui n'était pas professionnel", a conclu Fellaini. L'ancien joueur du Standard n'en risque pas moins une lourde sanction de la part de la Fédération anglaise qui a l'habitude de juger les fautes non signalées par le corps arbitral qui sont découvertes sur les images de la télévision. Ce qui est le cas. Everton et Stoke City ont fait match nul 1-1. (ADRIAN DENNIS)