Après quatre échecs consécutifs en demies, dont le dernier contre le Bayern en 2012, le Real a enfin décroché le sésame pour la finale. Adieu l'espoir munichois d'une 3-ème finale de rang et pour le coach Guardiola celui de réaliser, dès sa première saison en Bavière, le triplé (Championnat-Coupe-C1) réussi un an plus tôt par Jupp Heynckes... Le tenant du titre, assommé par trois buts dès la première période, a finalement concédé sa plus lourde défaite à domicile dans l'histoire de cette compétition. Le match a rapidement tourné en faveur des Merengue. Sur un corner tiré par Modric de la droite, Ramos s'éleva au-dessus de la mêlée pour tromper Neuer de la tête (16). Le défenseur doubla la mise, encore de la tête, quatre minutes plus tard. Ronaldo d'offrit ensuite ce 15-ème but lui permettant de s'emparer seul du record en une saison de C1! Sur une nouvelle contre-attaque, Benzema effaça Dante et lança Bale dans l'axe en pleine course. Le Gallois fixa Boateng et servit parfaitement l'international portugais. Le dernier coup de poignard fut encore porté par Ronaldo qui, sur un coup de franc de 25 m, glissa le ballon sous le mur (0-4). (Belga)

Après quatre échecs consécutifs en demies, dont le dernier contre le Bayern en 2012, le Real a enfin décroché le sésame pour la finale. Adieu l'espoir munichois d'une 3-ème finale de rang et pour le coach Guardiola celui de réaliser, dès sa première saison en Bavière, le triplé (Championnat-Coupe-C1) réussi un an plus tôt par Jupp Heynckes... Le tenant du titre, assommé par trois buts dès la première période, a finalement concédé sa plus lourde défaite à domicile dans l'histoire de cette compétition. Le match a rapidement tourné en faveur des Merengue. Sur un corner tiré par Modric de la droite, Ramos s'éleva au-dessus de la mêlée pour tromper Neuer de la tête (16). Le défenseur doubla la mise, encore de la tête, quatre minutes plus tard. Ronaldo d'offrit ensuite ce 15-ème but lui permettant de s'emparer seul du record en une saison de C1! Sur une nouvelle contre-attaque, Benzema effaça Dante et lança Bale dans l'axe en pleine course. Le Gallois fixa Boateng et servit parfaitement l'international portugais. Le dernier coup de poignard fut encore porté par Ronaldo qui, sur un coup de franc de 25 m, glissa le ballon sous le mur (0-4). (Belga)