"Il nous reste cinq matches pour finir parmi les deux premiers. Bâle a très bien joué. On a eu la balle mais on n'a pas réussi à se créer des occasions. Et Bâle a égalisé alors que c'était notre meilleure période. Après, on a été puni défensivement. D'habitude, nous sommes forts sur les corners défensifs. Cette équipe n'est pas encore mature dans la gestion de ses émotions. J'ai fait tourner car il le fallait. Mais j'ai gardé la structure de l'équipe. Les joueurs doivent se battre pour jouer. Ce ne sont pas des individualités qui nous ont fait perdre le match. C'est moi le manager, je suis responsable de tout. Surtout après un mauvais résultat. Dans les bons moments, je veux que tout le monde rigole. Dans les mauvais, je veux que chacun reste calme. Demain, il n'y aura pas de sourire sur mon visage mais je serai au boulot dès 7 heures pour ramener 3 points contre Fulham". L'entraîneur de Bâle Murat Yakhin était forcément plus réjoui. "Félicitations à l'équipe", s'est-il en effet exclamé. "On n'était pas venu ici pour se cacher. C'est grand d'avoir réussi à gagner, surtout après avoir encaissé le 1-er but". (Belga)

"Il nous reste cinq matches pour finir parmi les deux premiers. Bâle a très bien joué. On a eu la balle mais on n'a pas réussi à se créer des occasions. Et Bâle a égalisé alors que c'était notre meilleure période. Après, on a été puni défensivement. D'habitude, nous sommes forts sur les corners défensifs. Cette équipe n'est pas encore mature dans la gestion de ses émotions. J'ai fait tourner car il le fallait. Mais j'ai gardé la structure de l'équipe. Les joueurs doivent se battre pour jouer. Ce ne sont pas des individualités qui nous ont fait perdre le match. C'est moi le manager, je suis responsable de tout. Surtout après un mauvais résultat. Dans les bons moments, je veux que tout le monde rigole. Dans les mauvais, je veux que chacun reste calme. Demain, il n'y aura pas de sourire sur mon visage mais je serai au boulot dès 7 heures pour ramener 3 points contre Fulham". L'entraîneur de Bâle Murat Yakhin était forcément plus réjoui. "Félicitations à l'équipe", s'est-il en effet exclamé. "On n'était pas venu ici pour se cacher. C'est grand d'avoir réussi à gagner, surtout après avoir encaissé le 1-er but". (Belga)