Studio 1 La Tribune (RTBF) et Studio 1 (VRT) étaient très attendus lundi soir et ces deux émissions de télévision ont dégagé des constats et des réflexions à propos de la nouvelle réforme du championnat de D1. Côté VRT, le sujet a été traité à la vitesse de l'éclair : est-ce dû au fait que cette émission est produite par Woestijnvis, la maison de production qui réalise les matches de D1 pour Belgacom TV? Le ton fut plus virulent à la RTBF qui a notamment relayé l'avis des clubs de D2 sur le championnat new look de l'élite. La colère gronde en D2 car les chances de promotion seront de plus en plus réduites. Par rapport à cette révolte de la base, le silence assourdissant de l'Union Belge inquiète : ses dirigeants sont-ils malades comme ceux du G4 qui ont fui les plateaux de télévision hier soir ? Son président François De Keersmaeker semble avoir disparu de la planète football. Ce n'est un secret pour personne : FDK est proche de plusieurs dirigeants du G4. Ne se rend-il pas compte que tout le football belge tremble sur ses bases ? Il risque d'être surpris en lisant Sport-Foot Magazine. Lucien D'Onofrio et Abbas Bayat se sont rencontré et secouent le cocotier. Les clubs de D2 préparent des actions en justice, des plaintes à l'UEFA, des manifestations. Le top de l'Union Belge et celui de la Ligue Professionnelle sont de plus en plus isolés face à une des plus grands crises de l'histoire du football belge.

Pierre Bilic

Studio 1 La Tribune (RTBF) et Studio 1 (VRT) étaient très attendus lundi soir et ces deux émissions de télévision ont dégagé des constats et des réflexions à propos de la nouvelle réforme du championnat de D1. Côté VRT, le sujet a été traité à la vitesse de l'éclair : est-ce dû au fait que cette émission est produite par Woestijnvis, la maison de production qui réalise les matches de D1 pour Belgacom TV? Le ton fut plus virulent à la RTBF qui a notamment relayé l'avis des clubs de D2 sur le championnat new look de l'élite. La colère gronde en D2 car les chances de promotion seront de plus en plus réduites. Par rapport à cette révolte de la base, le silence assourdissant de l'Union Belge inquiète : ses dirigeants sont-ils malades comme ceux du G4 qui ont fui les plateaux de télévision hier soir ? Son président François De Keersmaeker semble avoir disparu de la planète football. Ce n'est un secret pour personne : FDK est proche de plusieurs dirigeants du G4. Ne se rend-il pas compte que tout le football belge tremble sur ses bases ? Il risque d'être surpris en lisant Sport-Foot Magazine. Lucien D'Onofrio et Abbas Bayat se sont rencontré et secouent le cocotier. Les clubs de D2 préparent des actions en justice, des plaintes à l'UEFA, des manifestations. Le top de l'Union Belge et celui de la Ligue Professionnelle sont de plus en plus isolés face à une des plus grands crises de l'histoire du football belge. Pierre Bilic