Le FC Brugeois a même réussi le k.o parfait, 0-3, en une demi-heure face au Beerschot local, confiné dans le même rôle de sparring partner que Mons face à Anderlecht (0-5), la veille. Peut-être que les choses se seraient passées autrement si Stijnen avait été en mesure de défier ses anciennes couleurs. Son substitut Van Langendonck aurait en tout cas pu se montrer plus efficace face à Donk, auteur du but d'ouverture dès la 3-ème minute. Veselinovic aurait certes pu égaliser à la 26-ème, mais Tchité manqua également en position idéale à la 28-ème. C'est donc l'inévitable Bacca qui se chargea de doubler le score via De Decker à la 31-ème. 0-2, puis 0-3 suite à un coup franc diabolique de Lestienne (33-ème). Tout était déjà dit, même si le Beerschot effectua les trois changements autorisés à la mi-temps en introduisant Malul, Ojo et Dayan. Celà n'empêcha pas Tchité (58-ème) et encore Bacca (63-ème) de faire monter le score à 0-5. Dayan a ensuite sauvé l'honneur (70-ème), avant deux nouveaux uppercuts brugeois signés Zimling (84-ème) et Refaelov (86-ème). Cette large victoire permet aux Blauw en Zwart, 5-èmes, de se rapprocher à un point de Lokeren, 3-ème, et du podium. Genk (32 points), 6-ème, reçoit le Lierse (16 points), 15-ème à 2 points du Beerschot, 12-ème, à 18 heures. (BRUNO FAHY)

Le FC Brugeois a même réussi le k.o parfait, 0-3, en une demi-heure face au Beerschot local, confiné dans le même rôle de sparring partner que Mons face à Anderlecht (0-5), la veille. Peut-être que les choses se seraient passées autrement si Stijnen avait été en mesure de défier ses anciennes couleurs. Son substitut Van Langendonck aurait en tout cas pu se montrer plus efficace face à Donk, auteur du but d'ouverture dès la 3-ème minute. Veselinovic aurait certes pu égaliser à la 26-ème, mais Tchité manqua également en position idéale à la 28-ème. C'est donc l'inévitable Bacca qui se chargea de doubler le score via De Decker à la 31-ème. 0-2, puis 0-3 suite à un coup franc diabolique de Lestienne (33-ème). Tout était déjà dit, même si le Beerschot effectua les trois changements autorisés à la mi-temps en introduisant Malul, Ojo et Dayan. Celà n'empêcha pas Tchité (58-ème) et encore Bacca (63-ème) de faire monter le score à 0-5. Dayan a ensuite sauvé l'honneur (70-ème), avant deux nouveaux uppercuts brugeois signés Zimling (84-ème) et Refaelov (86-ème). Cette large victoire permet aux Blauw en Zwart, 5-èmes, de se rapprocher à un point de Lokeren, 3-ème, et du podium. Genk (32 points), 6-ème, reçoit le Lierse (16 points), 15-ème à 2 points du Beerschot, 12-ème, à 18 heures. (BRUNO FAHY)