Ultime match de la phase classique du championnat avec comme seul enjeu : savoir si le Cercle serait dans le groupe A ou le groupe B des play-offs 2. Rien de passionnant donc. Ce match d'alignement de la 18e journée, reporté pour cause de terrain impraticable, a finalement embêté tout le monde puisque Charleroi restait seizième quoi qu'il arrive.
Mais, il a surtout mis fin à une saga commencée le 4 décembre dernier. Charleroi se voyait infliger un score de forfait parce qu'il n'avait pas mis tout en oeuvre pour que le match soit joué.
Finalement, la Commission Belge d'arbitrage du Sport (CBAS) a ordonné, le 17 mars dernier, de faire jouer la rencontre. Un match devenu inutile depuis dimanche puisque les Carolos, après leur nul face à Westerlo, ne pouvaientt plus atteindre la 15e place. Tout cela pour rien donc.

Du côté sportif, la rencontre a vu la victoire des hommes de Bob Peeters face à une équipe de Charleroi jouant avec des jeunes puisque ses renforts du mois de janvier n'étaient pas qualifiés pour la 18e journée.

A la 20e minute, Baguette a raté sa sortie dans son petit rectangle, ce qui a permis à Evens d'ouvrir le score pour les visiteurs. Après la pause, Foley a doublé le score sur penalty à la 50e minute pour une faute d'Arab sur Evens. En fin de match, Boi s'est chargé de donner au score son allure définitive en plantant le troisième but de la soirée pour les Brugeois (83e).

Grâce à cette victoire, le Cercle termine 9e de la phase classique du championnat avec 39 points. Il se retrouve donc dans le Groupe A des play-offs 2 avec Malines, Saint-Trond et le Lierse.
Charleroi affrontera Eupen en cinq matches, les Germanophones partent avec trois points d'avance.

Pierre Vandevelde (stg)

Ultime match de la phase classique du championnat avec comme seul enjeu : savoir si le Cercle serait dans le groupe A ou le groupe B des play-offs 2. Rien de passionnant donc. Ce match d'alignement de la 18e journée, reporté pour cause de terrain impraticable, a finalement embêté tout le monde puisque Charleroi restait seizième quoi qu'il arrive. Mais, il a surtout mis fin à une saga commencée le 4 décembre dernier. Charleroi se voyait infliger un score de forfait parce qu'il n'avait pas mis tout en oeuvre pour que le match soit joué. Finalement, la Commission Belge d'arbitrage du Sport (CBAS) a ordonné, le 17 mars dernier, de faire jouer la rencontre. Un match devenu inutile depuis dimanche puisque les Carolos, après leur nul face à Westerlo, ne pouvaientt plus atteindre la 15e place. Tout cela pour rien donc. Du côté sportif, la rencontre a vu la victoire des hommes de Bob Peeters face à une équipe de Charleroi jouant avec des jeunes puisque ses renforts du mois de janvier n'étaient pas qualifiés pour la 18e journée. A la 20e minute, Baguette a raté sa sortie dans son petit rectangle, ce qui a permis à Evens d'ouvrir le score pour les visiteurs. Après la pause, Foley a doublé le score sur penalty à la 50e minute pour une faute d'Arab sur Evens. En fin de match, Boi s'est chargé de donner au score son allure définitive en plantant le troisième but de la soirée pour les Brugeois (83e). Grâce à cette victoire, le Cercle termine 9e de la phase classique du championnat avec 39 points. Il se retrouve donc dans le Groupe A des play-offs 2 avec Malines, Saint-Trond et le Lierse. Charleroi affrontera Eupen en cinq matches, les Germanophones partent avec trois points d'avance. Pierre Vandevelde (stg)