"Ce ne fut pas une décision facile à prendre parce que je ne connaissais pas La Gantoise. Mais après plus de 500 rencontres au compteur en Espagne et au Portugal, il était important que le club montre beaucoup d'intérêts. Je sais que La Gantoise est dans une situation difficile, mais doit se gérer comme un grand club. Notre combat pour la deuxième partie de la saison est très clair: nous devons gagner les play-off II pour ouvrir les portes de la Coupe d'Europe." Les Buffalo's ont déjà accumulé pas mal de désillusions cette saison ayant coûté leur place à Trond Sollied puis à Bob Peeters. "Le football en Belgique est très physique et chaque équipe exploite la moindre erreur de l'adversaire. C'est pour cela qu'il sera d'abord important de mettre une bonne organisation en place. Je vais essayer d'apporter d'autres idées pour rendre l'équipe plus efficace", a encore ajouté Victor Fernandez en espagnol. "Je veux intégrer les nouveaux joueurs le plus vite possible. Nous n'avons pas beaucoup de temps, mais nous devons faire le maximum avec les moyens dont le club dispose." (JOSE JORDAN)

"Ce ne fut pas une décision facile à prendre parce que je ne connaissais pas La Gantoise. Mais après plus de 500 rencontres au compteur en Espagne et au Portugal, il était important que le club montre beaucoup d'intérêts. Je sais que La Gantoise est dans une situation difficile, mais doit se gérer comme un grand club. Notre combat pour la deuxième partie de la saison est très clair: nous devons gagner les play-off II pour ouvrir les portes de la Coupe d'Europe." Les Buffalo's ont déjà accumulé pas mal de désillusions cette saison ayant coûté leur place à Trond Sollied puis à Bob Peeters. "Le football en Belgique est très physique et chaque équipe exploite la moindre erreur de l'adversaire. C'est pour cela qu'il sera d'abord important de mettre une bonne organisation en place. Je vais essayer d'apporter d'autres idées pour rendre l'équipe plus efficace", a encore ajouté Victor Fernandez en espagnol. "Je veux intégrer les nouveaux joueurs le plus vite possible. Nous n'avons pas beaucoup de temps, mais nous devons faire le maximum avec les moyens dont le club dispose." (JOSE JORDAN)