"Cet incident est effroyable et outre le fait que la violence est un phénomène de société généralisé, c'est alheureusement également symptomatique de ce qui se passe trop souvent sur nos terrains et en dehors de ceux-ci. Un tel comportement irrespectueux ne peut pas être toléré et n'a rien à voir avec toute forme de sport, qu'il soit de loisir ou de compétition", explique la fédération. "Nous voulons ainsi collaborer avec nos 2.200 clubs et sensibiliser les personnes du football pour que ce sport soit pratiqué dans le respect des arbitres. Il s'agit d'une condition sine qua non car sans eux, il ne faut pas oublier qu'il n'y aurait pas de football ! À l'occasion de chaque match (des jeunes à l'équipe première) de ce week-end, nous vous demanderons de bien vouloir faire respecter une minute de silence pour marquer notre soutien envers la famille de la victime. Par ailleurs, utilisons également cette minute pour nous demander si nous respectons toujours les arbitres alors qu'eux font de leur mieux, et ce, même s'ils peuvent, comme tout être humain, commettre des erreurs", poursuit le communiqué envoyé aux clubs par l'URBSFA. Richard Nieuwenhuizen, 41 ans, est décédé lundi après avoir été brutalisé la veille par trois adolescents de 15 et 16 ans à l'issue d'un match de football amateur à Almere. (VIRGINIE LEFOUR)

"Cet incident est effroyable et outre le fait que la violence est un phénomène de société généralisé, c'est alheureusement également symptomatique de ce qui se passe trop souvent sur nos terrains et en dehors de ceux-ci. Un tel comportement irrespectueux ne peut pas être toléré et n'a rien à voir avec toute forme de sport, qu'il soit de loisir ou de compétition", explique la fédération. "Nous voulons ainsi collaborer avec nos 2.200 clubs et sensibiliser les personnes du football pour que ce sport soit pratiqué dans le respect des arbitres. Il s'agit d'une condition sine qua non car sans eux, il ne faut pas oublier qu'il n'y aurait pas de football ! À l'occasion de chaque match (des jeunes à l'équipe première) de ce week-end, nous vous demanderons de bien vouloir faire respecter une minute de silence pour marquer notre soutien envers la famille de la victime. Par ailleurs, utilisons également cette minute pour nous demander si nous respectons toujours les arbitres alors qu'eux font de leur mieux, et ce, même s'ils peuvent, comme tout être humain, commettre des erreurs", poursuit le communiqué envoyé aux clubs par l'URBSFA. Richard Nieuwenhuizen, 41 ans, est décédé lundi après avoir été brutalisé la veille par trois adolescents de 15 et 16 ans à l'issue d'un match de football amateur à Almere. (VIRGINIE LEFOUR)