L'aventure au Qatar, où il était responsable de la formation des jeunes de l'académie d'excellence sportive Aspire à Doha, est en effet terminée. "C'était le souhait de mon fils et le mien", explique-t-il. "On nous proposait pourtant de prolonger notre bail. Mais même si je ne regrette absolument pas mon choix d'y avoir été, la décision de rentrer était irrévocable". Et maintenant? "Il est encore trop tôt pour le savoir", répond l'intéressé. "Je n'ai pas quitté le Qatar parce que j'avais un autre challenge à relever. On m'a quelques fois fait des propositions lorsque j'étais là-bas mais à l'époque, c'était trop tôt. J'avais encore trop de choses intéressantes et passionnantes à réaliser sur place. Ne croyez surtout pas que j'ai perdu mon temps au Qatar. Je ne m'étais plus occupé de jeunes depuis longtemps, et j'ai beaucoup apprécié ce retour aux sources. Je reviens ici avec des cordes supplémentaires à mon arc. Pour la suite on verra bien ce qu'on me propose. Je dirai oui si celà me convient..." Difficile de ne pas songer à l'AS Eupen (actuellement 5-ème en D2), propriété d'Aspire. "Il ne faut jamais dire jamais, mais ce n'est pas à l'ordre du jour", esquive Riga, qui avait annoncé son départ au Qatar le 14 mai 2012. (CER)

L'aventure au Qatar, où il était responsable de la formation des jeunes de l'académie d'excellence sportive Aspire à Doha, est en effet terminée. "C'était le souhait de mon fils et le mien", explique-t-il. "On nous proposait pourtant de prolonger notre bail. Mais même si je ne regrette absolument pas mon choix d'y avoir été, la décision de rentrer était irrévocable". Et maintenant? "Il est encore trop tôt pour le savoir", répond l'intéressé. "Je n'ai pas quitté le Qatar parce que j'avais un autre challenge à relever. On m'a quelques fois fait des propositions lorsque j'étais là-bas mais à l'époque, c'était trop tôt. J'avais encore trop de choses intéressantes et passionnantes à réaliser sur place. Ne croyez surtout pas que j'ai perdu mon temps au Qatar. Je ne m'étais plus occupé de jeunes depuis longtemps, et j'ai beaucoup apprécié ce retour aux sources. Je reviens ici avec des cordes supplémentaires à mon arc. Pour la suite on verra bien ce qu'on me propose. Je dirai oui si celà me convient..." Difficile de ne pas songer à l'AS Eupen (actuellement 5-ème en D2), propriété d'Aspire. "Il ne faut jamais dire jamais, mais ce n'est pas à l'ordre du jour", esquive Riga, qui avait annoncé son départ au Qatar le 14 mai 2012. (CER)