Les joueurs veulent trouver un accord avant le match retour des quarts de finale contre Saint-Trond le 16 janvier à domicile. "C'est vrai que mardi à peine cinq joueurs se sont entraînés", a confié à la presse l'entraîneur Hein Vanhaezebrouck. "Cette initiative va laisser des traces à tous les niveaux du club. Je trouve que c'est une décision incompréhensible. Les joueurs ont perdu tout sens de la réalité. Nous verrons ce qui va se passer les prochaines semaines." La direction du club flandrien a refusé de donner le moindre commentaire concernant cette affaire interne. Courtrai, finaliste de la Coupe l'an dernier, se déplace samedi à Waasland-Beveren en championnat. (MUA)

Les joueurs veulent trouver un accord avant le match retour des quarts de finale contre Saint-Trond le 16 janvier à domicile. "C'est vrai que mardi à peine cinq joueurs se sont entraînés", a confié à la presse l'entraîneur Hein Vanhaezebrouck. "Cette initiative va laisser des traces à tous les niveaux du club. Je trouve que c'est une décision incompréhensible. Les joueurs ont perdu tout sens de la réalité. Nous verrons ce qui va se passer les prochaines semaines." La direction du club flandrien a refusé de donner le moindre commentaire concernant cette affaire interne. Courtrai, finaliste de la Coupe l'an dernier, se déplace samedi à Waasland-Beveren en championnat. (MUA)