Les Allemands se montrèrent plus entreprenants, avec une tête de Tasci qui échoua à côté du but limbourgeois (8-ème) et un sauvetage sur la ligne de Koulibaly après qu'une sortie aérienne un brin audacieuse de Köteles ait offert à Okazaki la possibilité de le lober(14-ème). L'homme le plus dangereux des Limbourgeois fut De Ceulaer, qui hérita d'une excellente possibilité à la 29-ème, mais ne parvint pas à cadrer sa tête depuis le petit rectangle. Comme au match aller, Genk fut cueilli à froid juste avant la mi-temps. Un tir de Boka (ex-Beveren) fut dévié par deux joueurs limbourgeois avant de terminer sa course dans les filets (45-ème). En seconde période, Ibisevic manqua d'abord le cadre en excellente position (54-ème) avant que Kvist ne remonte tout le terrain pour offrir à Gentner la balle du 0-2 (59-ème). Okazaki rata ensuite l'occasion d'aggraver le score (61-ème). Traoré, seul face à Köteles, ne se montra pas plus précis à la 74-ème. Le gardien Ulreich eut un excellent réflexe sur un tir d'Hyland, empêchant ainsi Genk de relancer le suspense (82-ème). Le score resta de 0-2. Genk était le dernier club belge encore engagé dans une compétition européenne. Au tour suivant, les Allemands affronteront la Lazio, qui a battu 2-0 (5-3 sur l'ensemble des deux matches) le Borussia Mönchengladbach. (DAC)

Les Allemands se montrèrent plus entreprenants, avec une tête de Tasci qui échoua à côté du but limbourgeois (8-ème) et un sauvetage sur la ligne de Koulibaly après qu'une sortie aérienne un brin audacieuse de Köteles ait offert à Okazaki la possibilité de le lober(14-ème). L'homme le plus dangereux des Limbourgeois fut De Ceulaer, qui hérita d'une excellente possibilité à la 29-ème, mais ne parvint pas à cadrer sa tête depuis le petit rectangle. Comme au match aller, Genk fut cueilli à froid juste avant la mi-temps. Un tir de Boka (ex-Beveren) fut dévié par deux joueurs limbourgeois avant de terminer sa course dans les filets (45-ème). En seconde période, Ibisevic manqua d'abord le cadre en excellente position (54-ème) avant que Kvist ne remonte tout le terrain pour offrir à Gentner la balle du 0-2 (59-ème). Okazaki rata ensuite l'occasion d'aggraver le score (61-ème). Traoré, seul face à Köteles, ne se montra pas plus précis à la 74-ème. Le gardien Ulreich eut un excellent réflexe sur un tir d'Hyland, empêchant ainsi Genk de relancer le suspense (82-ème). Le score resta de 0-2. Genk était le dernier club belge encore engagé dans une compétition européenne. Au tour suivant, les Allemands affronteront la Lazio, qui a battu 2-0 (5-3 sur l'ensemble des deux matches) le Borussia Mönchengladbach. (DAC)