Le Brésilien Neymar, qui s'était vu décerner l'an dernier ce prix Ferenc Puskas, du nom du célèbre buteur hongrois, est également à nouveau nommé. Ils sont en concurrence avec les Français Hatem Ben Harfa et Eric Hassli, le Ghanéen Emmanuel Agyemang-Badu, le Colombien Radamel Falcao, le Bolivien Gaston Mealla, le Sénégalais Moussa Sow, le Slovaque Miroslav Stoch, et une femme, la Mexicaine Olivia Jimenez, pour sa frappe lointaine qui avait trouvé la lucarne suisse aux jeux Olympiques de Londres. Le choix du meilleur but 2012 revient aux internautes qui ont la possibilité de voter pour l'un des dix avant le 29 novembre sur le site de la Fifa ou de France Football, puis à nouveau parmi trois finalistes. Le prix, dont le premier lauréat fut le Portugais Cristiano Ronaldo en 2009, sera remis le 7 janvier à Zurich en même temps que le Ballon d'Or et autres distinctions. (EMMANUEL DUNAND)

Le Brésilien Neymar, qui s'était vu décerner l'an dernier ce prix Ferenc Puskas, du nom du célèbre buteur hongrois, est également à nouveau nommé. Ils sont en concurrence avec les Français Hatem Ben Harfa et Eric Hassli, le Ghanéen Emmanuel Agyemang-Badu, le Colombien Radamel Falcao, le Bolivien Gaston Mealla, le Sénégalais Moussa Sow, le Slovaque Miroslav Stoch, et une femme, la Mexicaine Olivia Jimenez, pour sa frappe lointaine qui avait trouvé la lucarne suisse aux jeux Olympiques de Londres. Le choix du meilleur but 2012 revient aux internautes qui ont la possibilité de voter pour l'un des dix avant le 29 novembre sur le site de la Fifa ou de France Football, puis à nouveau parmi trois finalistes. Le prix, dont le premier lauréat fut le Portugais Cristiano Ronaldo en 2009, sera remis le 7 janvier à Zurich en même temps que le Ballon d'Or et autres distinctions. (EMMANUEL DUNAND)