Steve Bruce n'alignait pas, loin s'en faut, son équipe-type au Daknam. Peter Maes en revanche, récupérait l'attaquant brésilien Junior Dutra, qui s'était blessé après un début de championnat fracassant. Odoi, si souvent malheureux, a cette fois sauvé le Sporting dès la 6-ème en repoussant à même la ligne un tir de Sagbo. Hull insista, le gardien local Verhulst étant mis à contribution par Meyler (9-ème) et Brady (11-ème et 21-ème, sur coup-franc). Lokeren, un peu comme le Standard face au Zenit la veille en Ligue des Champions, était parfois réduit au rôle de spectateur, à cette différence près qu'il résistait au marquoir. Il dut ainsi attendre la demi-heure pour se créer une première (petite) occasion lorsque De Pauw reprit hors cadre, mais de peu, un coup-franc botté par Remacle à son intention. Il fut encore plus précis à la 49-ème, mais le gardien McGregor justifia sa flatteuse réputation. Lokeren était enfin dans la partie. Il s'avérait toutefois difficile de déjouer la bonne organisation de Hull. Du moins jusqu'à cette grossière erreur de McGregor, aussitôt exploitée par Vanaken (1-0, 58-ème). Mc Gregor se racheta ensuite en réalisant deux brillantes interventions. Verhulst sauva également les meubles sur un tir de Meyler (84-ème), et l'on en resta là (1-0, score final). (Belga)

Steve Bruce n'alignait pas, loin s'en faut, son équipe-type au Daknam. Peter Maes en revanche, récupérait l'attaquant brésilien Junior Dutra, qui s'était blessé après un début de championnat fracassant. Odoi, si souvent malheureux, a cette fois sauvé le Sporting dès la 6-ème en repoussant à même la ligne un tir de Sagbo. Hull insista, le gardien local Verhulst étant mis à contribution par Meyler (9-ème) et Brady (11-ème et 21-ème, sur coup-franc). Lokeren, un peu comme le Standard face au Zenit la veille en Ligue des Champions, était parfois réduit au rôle de spectateur, à cette différence près qu'il résistait au marquoir. Il dut ainsi attendre la demi-heure pour se créer une première (petite) occasion lorsque De Pauw reprit hors cadre, mais de peu, un coup-franc botté par Remacle à son intention. Il fut encore plus précis à la 49-ème, mais le gardien McGregor justifia sa flatteuse réputation. Lokeren était enfin dans la partie. Il s'avérait toutefois difficile de déjouer la bonne organisation de Hull. Du moins jusqu'à cette grossière erreur de McGregor, aussitôt exploitée par Vanaken (1-0, 58-ème). Mc Gregor se racheta ensuite en réalisant deux brillantes interventions. Verhulst sauva également les meubles sur un tir de Meyler (84-ème), et l'on en resta là (1-0, score final). (Belga)