Un beau cadeau pour le défenseur de Lokeren, qui a fêté ses 20 ans mercredi. "Laurens est un joueur qui peut évoluer à deux places, comme défenseur central gauche ou back gauche. Thomas Vermaelen souffre d'un léger problème à la cheville, et c'est mon deuxième back gauche. Laurens peut parfaitement remplir ce rôle et il a réalisé de bons matchs avec Lokeren", a expliqué Marc Wilmots jeudi. "Ce match amical face à la Roumanie, c'est une excellente manière de l'intégrer dans un groupe de qualité. Nous aborderons ce rendez-vous très sérieusement et avec l'intention de gagner". Le sélectionneur a-t-il envisagé d'effectuer d'autres tests avec des jeunes joueurs prometteurs? "Non", a-t-il répondu. "Chaque chose en son temps. Il faut être patient et ne pas brûler les joueurs. Je suis très content de mon noyau actuel, mais je ne suis pas aveugle non plus. Je suis les bons jeunes comme Dennis Praet. Nous avons des yeux partout", a conclu Marc Wilmots. (LAURIE DIEFFEMBACQ)

Un beau cadeau pour le défenseur de Lokeren, qui a fêté ses 20 ans mercredi. "Laurens est un joueur qui peut évoluer à deux places, comme défenseur central gauche ou back gauche. Thomas Vermaelen souffre d'un léger problème à la cheville, et c'est mon deuxième back gauche. Laurens peut parfaitement remplir ce rôle et il a réalisé de bons matchs avec Lokeren", a expliqué Marc Wilmots jeudi. "Ce match amical face à la Roumanie, c'est une excellente manière de l'intégrer dans un groupe de qualité. Nous aborderons ce rendez-vous très sérieusement et avec l'intention de gagner". Le sélectionneur a-t-il envisagé d'effectuer d'autres tests avec des jeunes joueurs prometteurs? "Non", a-t-il répondu. "Chaque chose en son temps. Il faut être patient et ne pas brûler les joueurs. Je suis très content de mon noyau actuel, mais je ne suis pas aveugle non plus. Je suis les bons jeunes comme Dennis Praet. Nous avons des yeux partout", a conclu Marc Wilmots. (LAURIE DIEFFEMBACQ)