Marc Wilmots estime que titulariser Van Buyten en équipe nationale pourra servir au joueur comme à la Belgique. "Daniel a besoin de rythme et le titulariser pourra l'aider à revenir dans le parcours avec son club, le Bayern Munich. Et par conséquent, c'est tout bénéfice pour la Belgique où il a encore de bons services à rendre", a déclaré Wilmots. Wilmots compte également faire tourner ses gardiens. "Mignolet sera titulaire face à la Roumanie et Jean-François Gillet en février face à la Slovaquie. Ce ne sont pas des cadeaux que je leur fais, ils ont tous les deux prouvé qu'ils pouvaient évoluer à très haut niveau. On ne verra pas beaucoup de différences, bien que Thibaut Courtois ait été irréprochable lors des quatre matchs de qualification pour la Coupe du monde 2014." Le sélectionneur fera largement tourner son effectif en Roumanie. "Si je peux faire six changements, je les ferai", a-t-il poursuivi. "Ces matchs tombent dans une période chargée pour les joueurs. "Mais on ne se plaint pas, on est tous heureux de se revoir". Ce match en Roumanie sera la dernière sortie de l'année pour les Diables Rouges. (LAURIE DIEFFEMBACQ)

Marc Wilmots estime que titulariser Van Buyten en équipe nationale pourra servir au joueur comme à la Belgique. "Daniel a besoin de rythme et le titulariser pourra l'aider à revenir dans le parcours avec son club, le Bayern Munich. Et par conséquent, c'est tout bénéfice pour la Belgique où il a encore de bons services à rendre", a déclaré Wilmots. Wilmots compte également faire tourner ses gardiens. "Mignolet sera titulaire face à la Roumanie et Jean-François Gillet en février face à la Slovaquie. Ce ne sont pas des cadeaux que je leur fais, ils ont tous les deux prouvé qu'ils pouvaient évoluer à très haut niveau. On ne verra pas beaucoup de différences, bien que Thibaut Courtois ait été irréprochable lors des quatre matchs de qualification pour la Coupe du monde 2014." Le sélectionneur fera largement tourner son effectif en Roumanie. "Si je peux faire six changements, je les ferai", a-t-il poursuivi. "Ces matchs tombent dans une période chargée pour les joueurs. "Mais on ne se plaint pas, on est tous heureux de se revoir". Ce match en Roumanie sera la dernière sortie de l'année pour les Diables Rouges. (LAURIE DIEFFEMBACQ)