"Prendre les 3 points au pays de Galles était le plus important", rappelle Dries Mertens. "On veut faire la même chose mardi, même si la Croatie s'annonce comme le concurrent le plus coriace de notre groupe peut-être. Maintenant, il ne faut pas trop regarder l'adversaire, un peu comme dans la mentalité néerlandaise, et se baser sur nos qualités." Le discours a bien changé au sein de la jeune génération des Diables Rouges qui réclame de faire le jeu. "On a les joueurs pour avoir le ballon dans les pieds. On n'a pas une équipe pour défendre, et ne jouer que le contre", ajoutait le stratège du PSV Eindhoven. "Mais contre la Croatie, il faudra hausser notre niveau de jeu tant offensivement qu'en défense. Dans cette optique, avoir tenu le "0" vendredi au pays de Galles est aussi quelque chose de très important." Confirmé par son sélectionneur dans son rôle après sa prestation de vendredi, Dries Mertens avouait que "la concurrence est très grande, et j'essaie de toujours donner le meilleur de moi-même. Plus je ne sais pas." (DTC)

"Prendre les 3 points au pays de Galles était le plus important", rappelle Dries Mertens. "On veut faire la même chose mardi, même si la Croatie s'annonce comme le concurrent le plus coriace de notre groupe peut-être. Maintenant, il ne faut pas trop regarder l'adversaire, un peu comme dans la mentalité néerlandaise, et se baser sur nos qualités." Le discours a bien changé au sein de la jeune génération des Diables Rouges qui réclame de faire le jeu. "On a les joueurs pour avoir le ballon dans les pieds. On n'a pas une équipe pour défendre, et ne jouer que le contre", ajoutait le stratège du PSV Eindhoven. "Mais contre la Croatie, il faudra hausser notre niveau de jeu tant offensivement qu'en défense. Dans cette optique, avoir tenu le "0" vendredi au pays de Galles est aussi quelque chose de très important." Confirmé par son sélectionneur dans son rôle après sa prestation de vendredi, Dries Mertens avouait que "la concurrence est très grande, et j'essaie de toujours donner le meilleur de moi-même. Plus je ne sais pas." (DTC)